16/11/2020 23:22
La 12e Conférence internationale sur la Mer Orientale s’est ouverte le 16 novembre sur le thème «En temps de turbulence».
Organisée conjointement par l’Académie diplomatique du Vietnam (DAV), la Fondation pour les études sur la Mer Orientale (FESS) et l’Association des avocats du Vietnam, la conférence de deux jours a attiré plus de 700 délégués, dont près de 60 experts prestigieux de 30 pays, 12 des ambassadeurs et des représentants de plus de 20 organes de représentation étrangers au Vietnam et près de 100 journalistes nationaux et étrangers.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, s’adresse à la 12e conférence internationale sur la Mer Orientale, le 16 novembre.
Photo : VNA/CVN

Dans son allocution de bienvenue, le membre du Comité central du Parti et vice-ministre des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, a déclaré que le Covid-19 avait créé beaucoup de turbulences et révélé des conflits insidieux dans les sociétés, érodant la confiance entre les nations et affectant la paix et la stabilité. La situation en Mer Orientale est un défi imprévisible qui affecte la paix, la stabilité et la coopération dans la région, avec des problèmes tels que l’interprétation unilatérale du droit international non conforme aux normes et intérêts communs de la communauté internationale, la concurrence géopolitique et la militarisation en Mer Orientale.

Bui Thanh Son a souligné la nécessité pour les parties d’intensifier le dialogue et la coopération gagnant-gagnant, de rechercher des solutions pacifiques aux différends et aux conflits en mer sur la base du droit international et d’intensifier la coopération pour faire de la Mer Orientale une mer de connectivité et de coopération au lieu de concurrence et de confrontation. Il est essentiel de prévenir de manière proactive le risque d’affrontements indésirables en mer, de promouvoir la coopération pour la relance économique et le développement mutuel, de travailler ensemble pour protéger les ressources naturelles et de rechercher le règlement pacifique des revendications qui se chevauchent en Mer Orientale conformément au droit international, en particulier la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM). Il a proposé que les pays continuent à promouvoir le rôle central de l’ASEAN dans la structure de sécurité régionale, soutenant la vision de l’ASEAN sur la région Indo-Pacifique et créant des conditions favorables pour que l’ASEAN et la Chine finalisent au plus tôt les négociations sur un Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Les parties prenantes ne devraient pas mener d’activités militaires et civiles unilatérales qui pourraient changer le statu quo en Mer Orientale, a ajouté le vice-ministre des Affaires étrangères. La directrice par intérim de la DAV Pham Lân Dung a indiqué que c’était la première fois que la conférence était organisée à la fois en personne et en ligne, avec un nombre record de conférenciers invités du monde entier. Une autre nouveauté est une session de discussion spéciale pour les jeunes leaders, qui sont encouragés à partager leurs opinions sur la question de la Mer Orientale.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.