02/03/2020 09:32
Semaine royale pour Lyon, vainqueur dimanche 1er mars du derby contre Saint-Étienne (2-0) après avoir fait tomber la Juventus ; semaine au goût d'Europe pour Lille, solide à Nantes (1-0) et toujours dans la course à la Ligue des champions après la 27e journée de Ligue 1.
>>L1 : un triplé de Benedetto remet Marseille sur ses rails
>>L1 : un PSG fébrile cavale en tête, l'OL de retour au bon moment

La joie des joueurs lyonnais après le but du break signé Moussa Dembélé (bras levé) contre Saint-Étienne au Parc OL, le 1er mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les recommandations prises face à l'intensification de l'épidémie de nouveau coronavirus en France n'ayant que peu modifié la tenue des matches du week-end, c'est bien devant quelque 50.000 spectateurs que l'OL a pu fêter son succès dans le 120e derby de l'histoire. Non sans quelques frayeurs en seconde période, où deux buts lyonnais ont été refusés après utilisation de l'assistance vidéo à l'arbitrage, pour une main de Lucas Tousart et un hors-jeu passif de Moussa Dembélé...

Mais, comme en C1 contre Turin mercredi 26 février (1-0), Bruno Guimaraes et Tousart ont excellé, et Lyon a brillé aussi en L1, une fois n'est pas coutume après plusieurs performances décevantes pour ses supporteurs les plus exigeants.

Il faut dire que l'ASSE était sûrement l'une des proies les plus fragiles du moment, à cause des nombreuses blessures minant l'effectif de Claude Puel et du manque de confiance des Verts, qui n'ont pris qu'un point sur 18 possibles, série en cours, en championnat et sont menacés plus que jamais par le barragiste, Nîmes, placé seulement deux points derrière "Sainté".

Mais une victoire dans un derby reste unique, surtout après un match aller perdu par l'OL dans les dernières secondes. La joie du double buteur Dembélé, auteur de ses 11e et 12e buts en 2020 toutes compétitions confondues, en témoigne.

L'opération comptable est belle pour l'OL, qui peinait jusque là à maintenir vives ses chances de qualification pour une compétition européenne : le voici cinquième, à sept points du podium.

"C'est bien ce qu'on fait en ce moment, on joue, on est solide aussi, on ne prend pas de but depuis trois matches. Je suis content pour les joueurs, ils le méritent et on va continuer à cravacher", s'est satisfait l'entraîneur Rudi Garcia au micro de Canal+.

Lille est dans la course 

Entre Rennes, 3e, et Lyon, il y a toutefois un sérieux candidat. Grâce à un but de Benjamin André, et après une rencontre bien maîtrisée à Nantes, Lille a en effet prouvé qu'il tenait le rythme de l'Europe.

Benjamin André (N°21) célèbre son but avec ses coéquipiers lors de la victoire du LOSC face au FC Nantes à La Beaujoire, le 1er mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Nordistes restent 4es avec 46 points, à une longueur seulement du troisième, Rennes, et creusent un écart conséquent avec le cinquième, Montpellier (40 pts). De son côté, Nantes reste en milieu de tableau (11e, 37 pts), une semaine après avoir fait tomber l'Olympique de Marseille au stade Vélodrome (3-1).

Dans la lutte pour les places européennes, Bordeaux et Nice avaient l'opportunité d'y croire encore, mais leur match nul dimanche 1er mars a sans doute éteint une partie des espoirs.

Heureusement pour les Niçois qu'Adam Ounas a eu un éclair de génie pour égaliser d'un retourné acrobatique somptueux, sans quoi la défaite menaçait les hommes de Patrick Vieira, nouveaux huitièmes du classement avec 38 points.

Les Girondins sont 12es, à deux longueurs de leurs adversaires du soir. Bien trop loin du peloton de tête, emmené par l'OM, vainqueur vendredi 28 février à Nîmes (3-2) grâce à un triplé de Dario Benedetto, et Rennes, victorieux à Toulouse samedi 29 février (2-0).

Encore plus loin devant, le Paris SG caracole en tête à dix jours de son match retour de Ligue des champions contre Dortmund. Et s'est rassuré en étrillant Dijon (4-0), samedi 29 février. Prochaine étape... la Coupe de France, contre Lyon, en demi-finale mercredi 4 mars.

Résultats complets de la 27e journée :

vendredi 28 février


Nîmes - Marseille : 2 - 3

samedi 29 février

Paris SG - Dijon : 4 - 0

Montpellier - Strasbourg : 3 - 0

Amiens - Metz : 0 - 1

Brest - Angers : 0 - 1

Toulouse - Rennes : 0 - 2

Monaco - Reims : 1 - 1

dimanche 1er mars

Nantes - Lille : 0 - 1

Bordeaux - Nice : 1 - 1

Lyon - Saint-Étienne : 2 - 0

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.