10/04/2021 16:05
Match de la peur en bas de classement entre Brest et Nîmes, victoire impérative pour Paris sans Neymar et 5e place dans le viseur lors de Montpellier-Marseille. La 32e journée de Ligue 1, ce week-end, regorge d'enjeux à tous les niveaux du tableau.
>>L1 : Lille mate le Paris SG et reprend les commandes
>>L1 : Mbappé et le PSG reprennent le pouvoir, Lyon et Lille prennent froid
>>Ligue 1 : Monaco étrille Saint-Etienne et met la pression sur Lyon et le PSG

Le défenseur de Nîmes, Loïck Landre (gauche), se bat pour le ballon avec l'attaquant de Brest, Gaëtan Charbonnier (droite), lors du match de Ligue 1 du 23 août 2020 à Nîmes.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le duel... des mal classés : Brest-Nîmes

Si le sommet du classement est historiquement serré, les tréfonds ne sont pas moins accrochés.

Brest, 16e avec 35 points, contre Nîmes, 18e avec 29 unités, c'est une affiche de tous les dangers, dimanche 11 avril (15h00) alors qu'il ne restera ensuite que six journées pour sauver sa peau.

En pleine dégringolade - ils sont 19es d'un classement simulé ne comptant que les matches de 2021 -, les Brestois cherchent de l'air avant le sprint final.

"On n'est pas dans une bonne spirale, on a aussi un peu perdu confiance. Il va falloir se mettre au niveau mental pour lutter contre des équipes comme Nîmes. On n'a pas le choix", a relevé l'entraîneur Olivier Dall'Oglio.

Pour les Crocodiles nîmois, la place de barragiste reste fragile car Nantes les talonne à une longueur avant d'aller défier Rennes dans le derby breton, dimanche 11 avril (13h00).

Et juste au-dessus, Bordeaux (36 pts), Strasbourg (36 pts), Saint-Etienne (36 pts) et Lorient (32 pts) ne sont pas encore tirés d'affaire...

L'absent : Neymar

Programme des matches de la 32e journée de Ligue 1 de football de la saison 2020-2021. Photo : AFP/VNA/CVN
Les jours se suivent et se ressemblent pour le Paris SG en Ligue 1.

Privés de Neymar pendant près de deux mois sur blessure, les Parisiens doivent désormais se passer de leur meneur de jeu brésilien pour deux rencontres de plus, pour cause de suspension.

À peine revenu comme titulaire, dimanche dernier 4 avril contre Lille (défaite 1-0), "Ney" a été exclu pour deux mauvais gestes, sur Benjamin André puis Tiago Djalo. Et la Commission de discipline lui a infligé deux matches ferme de suspension (plus un avec sursis), à Strasbourg samedi 10 avril (17h00), puis contre Saint-Étienne le 18 avril.

Pas les plus grosses affiches, mais pas les moins importantes : le PSG, deuxième (63 pts), est distancé par le leader lillois (69 pts) et ne compte qu'un point d'avance sur Monaco et deux sur Lyon.

Les Monégasques ont un match abordable contre la lanterne rouge Dijon dimanche 11 avril (17h05) qui pourrait quasiment condamner le DFCO à la Ligue 2, tandis que Lyon, qui reste sur trois matches sans victoire, affronte Angers en clôture dimanche 11 avril (21h00).

La victoire est donc impérative pour Paris, même si cette rencontre intervient entre les deux duels de Ligue des champions contre le Bayern Munich, le premier ayant accouché d'une retentissante victoire parisienne mercredi 7 avril en Allemagne (3-2).

Le chiffre : neuf matches sans perdre

La lutte pour la cinquième place, synonyme au pire de qualification pour la nouvelle compétition européenne de l'UEFA, la Ligue Europa Conference, et au mieux d'un ticket pour la Ligue Europa, fait rage.

À ce jeu-là, Montpellier affiche une régularité exceptionnelle, avec neuf matches d'affilée sans la moindre défaite en Championnat, auxquels il faut même ajouter trois succès en Coupe de France.

La réception de Marseille samedi 10 avril (21h00) doit permettre à la formation de Michel Der Zakarian, 8e avec 45 points, de se frotter à l'un des favoris pour la 5e place, l'OM, 6e avec 48 unités. Et pour "Der Zak", cette affiche pourrait permettre d'accélérer les négociations sur son avenir à la tête du MHSC, alors qu'il a fait état d'un rendez-vous avec son président Laurent Nicollin à ce sujet.

Les hommes de Jorge Sampaoli, récents vainqueurs de Dijon, veulent continuer à engranger avec en ligne de mire Lens, 5e (49 pts). Les Sang et Or, à nouveau diminués par plusieurs cas de COVID-19, accueillent Lorient dimanche 11 avril (15h00).

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.