07/10/2018 14:37
C'est une surprise: Lille, sauvé in-extremis la saison passée, a assuré sa place de dauphin avant la trêve internationale en dominant Saint-Etienne (3-1). Le foot français attend désormais son choc, avec le leader PSG qui reçoit Lyon dimanche 7 octobre pour le compte de la 9e journée.
>>Ligue 1: Lille surclasse l'OM et s'empare de la deuxième place
>>Ligue 1: Saint-Étienne plonge Monaco dans la crise

Les joueurs de Lille, vainqueurs de Saint-Étienne en L1, le 6 octobre à Villeneuve d'Ascq. Photo: AFP/VNA/CVN

"Ce départ est inattendu, mais l'appétit vient en mangeant. J'ai des jeunes joueurs et quand on est jeune on a beaucoup d'appétit. Qu'ils gardent cet appétit, sans devenir obèse, en restant +fit+ (en forme)". C'est avec cette jolie formule que Christophe Galtier a salué le beau début de saison de son équipe.

Lille, en battant sèchement 3 à 1 Saint-Etienne samedi 6 octobre, s'est garanti la 2e place de L1, derrière l'intouchable PSG, avant la trêve internationale.

"Il faut profiter de l'instant présent. On vient de faire deux belles performances (contre Marseille, battu 3 à 0; et Saint-Etienne), dans des registres différents, alors qu'il y avait de l'exposition sur nous et on avait la crainte de prendre feu, a ajouté Galtier. Sur ces deux rencontres, je suis satisfait du comportement de l'équipe, du groupe".

L'entraîneur peut dire merci à Jonathan Bamba, formé à Saint-Étienne, qui a inscrit un doublé contre les Verts. Il en est désormais à sept réalisations en L1 (c'est son troisième doublé cette saison), à égalité avec Neymar (PSG) en tête du classement des buteurs. Nicolas Pépé a ensuite corsé l'addition (6e but en L1 cette saison).

L'éclair de Ghoddos

L'attaquant iranien d'Amiens Saman Ghoddos (gauche) vient de marquer contre Dijon, le 6 octobre à Amiens. Photo: AFP/VNA/CVN

C'est le geste du samedi soir 6 octobre en L1: un missile longue distance qui se loge sous la lucarne. C'est signé Saman Ghoddos et c'est son 3e but en L1 cette saison pour le succès d'Amiens face à Dijon (1-0).

Dans les autres matches, Guingamp a obtenu le nul chez lui face à Montpellier (1-1). Ca n'arrange pas la situation de l'EAG, toujours lanterne rouge avec 5 points désormais.

Angers, mené 2 à 0, a arraché le partage des points sur le fil contre Strasbourg (2-2) dans un match marqué par des problèmes techniques pour l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) en raison de la pluie, selon les commentaires du diffuseur beIN Sports.

Enfin, les promus Nîmes et Reims se sont séparés sur un nul sans but.

Menu copieux dimanche 7 octobre

La 9e journée est riche en rendez-vous attendus dimanche. L'après-midi (15h00), Vahid Halilhodzic va étrenner ses galons d'entraîneur de Nantes, sur la pelouse de Bordeaux.

Monaco, en perdition cette saison, reçoit ensuite Rennes, et Marseille défie Caen au Vélodrome (17h00), tandis que le PSG accueille en soirée (21h00) Lyon pour "le" choc.

Si les Parisiens gagnent une 9e fois en autant de matches de L1, ils établiront un nouveau record du genre. Le précédent revenait à l'Olympique lillois lors de la saison 1936-37 (8 succès consécutifs en autant de matches en début de championnat).

Le championnat s'efface ensuite une semaine et demie pour laisser la place à la trêve internationale, marquée notamment par deux matches des Bleus, face à l'Islande le 11 octobre en amical et l'Allemagne le 16 pour le compte de la Ligue des nations.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.