17/05/2021 09:23
Le pied qui tremble ? Lille a laissé passer une occasion précieuse dans la course au titre en concédant le nul contre Saint-Étienne (0-0), permettant au Paris Saint-Germain, vainqueur de Reims (4-0), de revenir à une longueur à une journée de la fin de la Ligue 1, dimanche 16 mai.
>>L1 : Le PSG s'éloigne du titre, l'OM décevant et Nîmes résistant
>>L1 : Paris veut se relancer, Lyon décimé
>>L1 : Depay et les cadres lyonnais attendus au tournant à Monaco

L'attaquant du PSG Neymar contre Reims, le 16 mai au Parc des Princes.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le suspense jusqu'au bout, à tous les étages. La seule certitude après cette 37e et avant-dernière journée est la relégation de Nîmes (19e), battu aux Costières par Lyon (5-2). Lille devra chercher dans une semaine à Angers les trois points qui lui manquent pour être champion de France pour la quatrième fois de son histoire (après 1946, 1954 et 2011).

Il ne faudra pas que les hommes de Christophe Galtier soient paralysés comme contre les Verts. Ils ont encore leur destin entre leurs pieds : il leur faut obtenir un meilleur résultat que le PSG. Paris, qui n'a pas encore perdu son titre, se rendra à Brest en espérant un faux-pas du leader. Mercredi le PSG défend aussi sa Coupe de France, contre Monaco. Le combat durera jusqu'au dernier round également entre Monaco (3e) et Lyon (4e) pour la 3e place et le dernier billet pour la Ligue des champions.

Monaco 3e

Le succès à Nîmes ne suffit pas à l'OL, l'ASM, vainqueur de Rennes (2-1), reste une longueur devant les Lyonnais. Les hommes du président Jean-Michel Aulas risquent de rater la Ligue des champions pour la seconde saison consécutive. Monaco, qui s'est imposé grâce à Wissam Ben Yedder (15) et Aleksandr Golovin (28), conserve même une petite chance de titre, si Lille et le PSG perdaient à la dernière journée. Mais la couronne devrait quand même se disputer entre Lillois et Parisiens.

Le PSG a rempli sa mission en se détachant très tôt par un penalty de Neymar (12e s.p.) après une main de Yunis Abdelhamid. L'exclusion du capitaine de Reims semble sévère, la main étant clairement involontaire. Kylian Mbappé (23), Marquinhos (67) et Moise Kean (89) ont conforté la victoire parisienne, à onze contre dix. Quelque 220 km plus au nord, Lille a buté sur la défense des Verts, sans être tiré d'affaire, cette fois, par ses Turcs.

L'attaquant de Monaco Wissam Ben Yedder (droite) à la lutte avec le défenseur de Rennes Damien Da Silva, le 16 mai au stade Louis-II.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pire, dans la même minute, la dernière, Yusuf Yazici a frappé le poteau puis Burak Yilmaz, l'habituel sauveur, a trouvé la parade d'Étienne Green (90). Intraitable contre les "gros", le Losc a confirmé ses difficultés cette saison contre les équipes moins bien classées. Seuls Nîmes, relégué, Angers et Brest, pas encore sauvé, ont battu les leaders cette saison.

Marseille européen

Tout se jouera au dernier match... Dans la course à l'Europe, l'Olympique de Marseille s'est assuré une place la saison prochaine, et très probablement en Ligue Europa. Vainqueur d'Angers (3-2) grâce à un triplé d'Arkadiusz Milik (8e, 47e, 90e+5s.p.), l'OM est 5e avec trois longueurs d'avance sur Lens, battu à Bordeaux (1-0), et avec un bien meilleure différence de buts : +7 pour l'OM, +1 pour le Racing.

Mais pourtant l'OM s'est fait peur, laissant le SCO revenir de 2-0 à 2-2 par Mathias Pereira-Lage (56e) Romain Thomas (84e). Le penalty final du buteur polonais, que Marseille aimerait conserver, a valu sa première exclusion française à Jorge Sampaoli, l'entraîneur de l'OM,pour s'être emporté, et la première explosion de joie du jeune président Pablo Longoria dans la tribune. Les Lensois ont laissé Marseille s'envoler en s'inclinant à Bordeaux (3-0), toujours pas sauvé.

Rennes, distancé de 4 points, ne peut plus rattraper l'OM. La 6e place, qualificative pour la nouvelle Ligue Europa Conférence, se jouera vraisemblablement entre les Sang et Or (6e, 56 points, +4) et les Rouges et Noirs (7e, 55 pts, +10). A la dernière journée, Lens reçoit Monaco, encore en course pour la C1, et Rennes accueille Nîmes, désormais condamné à la L2.

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.