09/08/2019 16:57
L'ex-président kirghize Almazbek Atambaïev, accusé de corruption, a été placé en détention provisoire dans la nuit de jeudi 8 août à vendredi 9 août, après son interpellation à l'issue de deux assauts chaotiques des forces spéciales sur sa résidence.

>>Le président kirghize salue l'interaction et la coopération au sein de l'OCS
>>Kirghizstan : le nouveau président prend ses fonctions
>>Les Kirghizes aux urnes pour une élection présidentielle inédite
 

Almazbek Atambaïev, 62 ans, président de 2011 à 2017.
Photo: AFP/VNA/CVN


M. Atambaïev, qui dénonce les accusations "absurdes" portées contre lui, a été placé en détention jusqu'au 26 août, dans l'attente de son procès, a indiqué à l'AFP un porte-parole du tribunal Pervomaïski de la capitale, Bichkek.

L'ancien chef de l'
État s'est rendu jeudi soir 8 août aux forces de l'ordre, qui assiégeaient depuis deux jours sa résidence dans le village de Koï-Tach, près de Bichkek, où s'étaient rassemblés jusqu'à un millier de ses partisans. Un premier raid des forces spéciales avait tourné à la bataille rangée et fait un mort et des dizaines de blessés.

Une vidéo très partagée sur les réseaux sociaux montre M. Atambaïev négocier les conditions de sa capitulation avec un responsable du ministère de l'Intérieur. Il exige notamment que la police ne touche pas à ses partisans, rassemblés dans sa résidence. Après l'annonce de son arrestation, plusieurs centaines de manifestants se sont réunis près du palais présidentiel, théâtre des révolutions de 2005 et 2010, avant d'être dispersés par la police, qui a annoncé avoir interpellé 40 personnes.

Almazbek Atambaïev, 62 ans, président de 2011 à 2017, a été inculpé fin juin pour corruption par la justice et son immunité en tant qu'ancien président a été levée par les députés. L'ancien chef de l'
État est soupçonné d'"acquisition illégale de terres". 
 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.