27/04/2018 20:16
Le dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée, Kim Jong Un, a franchi vendredi 27 avril la ligne de démarcation militaire, qui divise la péninsule coréenne, et rencontré le président sud-coréen Moon Jae-in dans le village frontalier de Panmunjom, ouvrant une nouvelle page pour la paix dans cette péninsule en état de conflit larvé depuis des décennies.
>>Les dirigeants de la Corée du Sud et de la RPDC promettent de se rencontrer plus souvent
>>Kim Jong Un traverse la frontière avant d'être salué par Moon Jae-in
>>Les dirigeants des deux Corées commencent leurs discussions

Kim Jong Un (gauche) et Moon Jae-in plantent un pin à la ligne de démarcation militaire (Panmunjom). Photo: EPA/VNA/CVN
  
Se serrant la main un long moment avec le sourire aux lèvres, les deux dirigeants ont posé pour une séance photo dans les deux côtés de la ligne de démarcation militaire (MDL). Après être entré côté sud-coréen en franchissant la MDL, Kim Jong Un, le premier dirigeant de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) à fouler le sol de son voisin du sud depuis la fin de la Guerre de Corée (1950-1953), a invité Moon Jae-in à entrer brièvement du côté de la RPDC.
  
Ils sont ensuite revenu dans la partie sud-coréenne du village frontalier de Panmunjom, main dans la main, marquant un moment historique pour le premier sommet intercoréen en plus d'une décennie. Ces gestes ont illustré les bons débuts de cette rencontre au sommet entre Kim Jong Un et Moon Jae-in, investi il y a moins d'un an.
  
Escortés par une garde d'honneur traditionnelle sud-coréenne, les deux dirigeants se sont rendus à pied sur la place de Panmunjom située entre la Maison de la liberté et la Maison de la paix. C'est dans cette dernière, dans la partie sud du village, qu'ils s'entretiendront. Cette rencontre entre MM. Moon et Kim est le troisième sommet intercoréen depuis la fin de la Guerre de Corée, après les deux premiers qui ont eu lieu respectivement en 2000 et 2007.
  
Après avoir inspecté une garde d'honneur composée d'environ 300 militaires sud-coréens lors de la cérémonie d'accueil officielle, Moon Jae-in a présenté les membres de son entourage à Kim Jong Un, qui en a ensuite fait de même.
  
Après la cérémonie d'accueil, MM. Moon et Kim ont marché sur un tapis rouge vers la Maison de la paix. Une fois entré dans cet immeuble, M. Kim a dédicacé un livre d'or avant de prendre une photo commémorative avec M. Moon au rez-de-chaussée.
  
"Une histoire nouvelle débute maintenant"
, a écrit M. Kim. "Au point de départ d'une ère de paix et de l'histoire", a-t-on appris dans le centre de presse du sommet.Dans des remarques préliminaires à leurs entretiens du matin, M. Kim a dit à M. Moon que c'était le moment d'"écrire une histoire nouvelle" dans les relations entre la RPDC  et la Corée du Sud, dans la paix et la prospérité.
  
Le dirigeant de la RPDC s'est engagé à faire tout son possible pour obtenir de bons résultats avec des discussions sincères et franches, préconisant de ne pas faire de proposition que les deux parties seraient incapables de mettre en œuvre. Pour sa part, M. Moon a proposé à M. Kim de conclure un accord via des discussions dans un esprit d'ouverture, ce qui constituerait un grand cadeau pour les Coréens et les peuples épris de paix dans le monde.
  
M. Moon a salué M. Kim pour sa décision de venir côté sud-coréen, estimant que le village frontalier de Panmunjom était passé d'un symbole de division à un symbole de paix au moment où Kim Jong Un a franchi la MDL.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.