01/11/2018 18:54
Le président sud-coréen Moon Jae-in a annoncé jeudi 1er novembre la visite prochaine du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à Séoul, dernier épisode de la détente en cours sur la péninsule malgré l'impasse des négociations sur la dénucléarisation entre le République populaire démocratique de Corée (RPDC) et Washington.
>>Les deux Corées cessent tout "acte hostile" aux frontières
>>Les deux Corées décident de retirer des postes de garde de leur frontière commune

Moon Jae-in (gauche) et Kim Jong Un à l'aéroport de Pyongyang en RPDC, le 18 septembre.
Photo: KCNA-AFP/VNA/CVN

Lors de leur troisième sommet en septembre, à Pyongyang, les deux dirigeants étaient convenus que M. Kim se rendrait à Séoul dans un "avenir proche", sans précision de date.

M. Moon a dit par la suite que le voyage pourrait avoir lieu avant la fin de l'année, déclarant jeudi aux parlementaires que la péninsule se rapprochait "de la ligne de départ historique" de la paix.

"Il apparaît que la visite du président Kim Jong Un en Russie et une visite en RPDC du président (chinois) Xi Jinping auront lieu prochainement", a-t-il dit. M. Moon a également parlé d'une "ouverture" pour une rencontre entre M. Kim et le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

"Le voyage retour du président Kim Jong Un à Séoul aura lieu bientôt", a-t-il ajouté, sans autre précision.

Lors de leur sommet historique de Singapour en juin, M. Kim et le président Donald Trump avaient signé une déclaration vague sur la dénucléarisation mais depuis, les négociations n'ont guère progressé.

Les États-Unis, en pointe des efforts internationaux menés en 2017 pour faire pression sur l'économie nord-coréenne, refusent un allègement des sanctions tant que la RPDC n'aura pas procédé à une "dénucléarisation finale et entièrement vérifiée".

M. Moon est le principal architecte de la spectaculaire détente en cours avec le Nord, qui est soumis à de multiples sanctions de l'ONU du fait de ses programmes balistique et nucléaire.

Le département d'État américain vient de faire savoir que Séoul et Washington formeraient un nouveau groupe de travail pour renforcer leur coordination.

M. Moon a ajouté qu'un second sommet Kim/Trump était "devant nous". "Maintenant, le Sud, le Nord et les États-Unis parviendront à la dénucléarisation totale et à une paix durable sur la péninsule coréenne", a-t-il dit.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.