06/03/2019 23:00
Kieran Read, capitaine de l'équipe de Nouvelle Zélande de rugby, immense troisième ligne aux 118 sélections, a annoncé mercredi 6 mars qu'il quitterait les All Blacks à l'issue de la Coupe du monde au Japon(20 septembre - 2 novembre), où il a signé pour une franchise locale, à 34 ans.
>>Rugby: les Irlandais s'offrent un exploit et stoppent la série record des All Blacks
>>Rugby: le double champion du monde Franks va rejoindre Northampton

Le capitaine du XV de Nouvelle-Zélande, Kieran Read, avant un match de tournée d'automne face à l'Angleterre, à Twickenham, le 10 novembre.
Photo: AFP/VNA/CVN

Kieran Read qui avait repris le brassard des Blacks des mains de Richie McCaw s'est engagé pour deux ans avec le Toyota Verblitz, signant ainsi son départ d'une équipe nationale qu'il a su maintenir au plus haut niveau.

"Ma famille et moi-même avons prévu d'aller vivre une nouvelle aventure à l'étranger et le Japon constitue une magnifique opportunité", a déclaré Read, un des meilleurs numéros 8 de l'histoire du rugby, en annonçant son nouveau contrat.

Le sélectionneur de la Nouvelle-Zélande, Steve Hansen, a rendu un vibrant hommage à son joueur, qui briguera à l'automne un troisième titre consécutif de champion du monde. "Il s'est épanoui comme un fantastique leader, forçant le respect de tous. Ce qu'il a accompli est remarquable et il est juste de dire qu'il est l'un des plus grands de notre sport", a-t-il estimé.

"Sachant que c'est ma dernière opportunité, je suis d'autant plus motivé et j'ai hâte d'y être", a poursuivi Read en évoquant la prochaine coupe du monde.

Le joueur avait fait ses débuts internationaux en 2008. Il s'était rapidement imposé comme un titulaire indiscutable dans le XV néo-zélandais. A partir de 2012, il était devenu capitaine à chaque absence de McCaw avant de reprendre le flambeau au départ de son légendaire coéquipier de la 3e ligne, après le Mondial-2015.

Avec sa franchise, les Canterbury Crusaders, Kieran Read a aussi remporté trois fois le Super Rugby.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.