12/06/2019 21:29
La province de Kiên Giang met en œuvre de manière drastique des solutions pour enrayer la pêche illicite, protéger les ressources aquatiques locales et promouvoir la pêche durable.

>>Pêche illicite: vers le retrait du "carton jaune" européen
>>Binh Dinh est déterminée à lutter contre l'exploitation illégale de produits aquatiques
 

Kiên Giang possédait une flotte de 10.763 bateaux en mars 2018. 
Photo: VNA/CVN


Le Département de l’agriculture et du développement rural de la province  de Kiên Giang (Sud) installera dans les meilleurs délais les équipements de surveillance des bateaux de pêche en mer d’une longueur de plus de 24 mètres.

Les autorités locales ont également demandé de renforcer les activités de communication et de sensibilisation sur la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

Les localités côtières de Kiên Giang ont sensibilisé chaque famille de pêcheurs au respect des règles sur la pêche, et demandé tous les propriétaires et tous les capitaines de bateaux de pêche de s’engager à ne pas opérer dans les eaux étrangères.

La province possédait une flotte de 10.763 bateaux en mars 2018, dont 10.364 bateaux de pêche et 376 de logistique de pêche. Les captures représentent environ 16% de la production halieutique nationale et plus de 40% de celle du delta du Mékong.

La production de la pêche de capture a atteint 370.450 tonnes de produits de pêche lors des six premiers mois de 2018 contre 765.275 tonnes en 2017 et 493.824 en 2015.

La superficie consacrée à l’aquaculture s’est élevée à 195.264 hectares lors du premier semestre de 2018 contre 240.630 hectares en 2017 et 202.372 hectares en 2015.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Les localités vietnamiennes promeuvent leur image au Royaume-Uni Les provinces de Yên Bai, Lang Son au Nord et de Dak Lak sur les hauts plateaux du Centre ont promu leurs potentialités économiques et touristiques au monde d’affaires de la ville de Manchester et de ses environs du Nord du Royaume-Uni, lors d’une conférence tenue mardi 25 juin.