27/08/2018 22:42
Dans le but de faire retirer le "carton jaune" de la Commission européenne à l’encontre des produits halieutiques du Vietnam, la province méridionnale de Kiên Giang (delta du Mékong) a lancé des mesures synergiques pour mettre fin à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).
>>Lutte contre la pêche illicite: le Vietnam progresse
>>Le Vietnam déterminé à éradiquer
la pêche illégale

>>Le Vietnam invite l’UE à retirer le carton jaune à ses produits marins

Un port de pêche dans la province de Kiên Giang. Photo: VNA/CVN

Actuellement, Kiên Giang recense 10.780 navires de pêche, capables d'exploiter annuellement plus de 545.000 tonnes de produits aquatiques, représentant 16% de la productivité nationale et 40% de la productivité du delta du Mékong.

Selon le service provincial de l’Agriculture et du Développement rural, la province a demandé aux organes locaux de contrôler strictement leurs flottes de navires de pêche et les produits apportés à quai, de sanctionner sévèrement ceux ayant violé les eaux étrangères ou n'ayant pas assez de permis.

Elle a demandé aux propriétaires des navires de pêche hauturière d’installer un système de surveillance satellitaire, de rendre compte de leur itinéraire et de leur production.

Kiên Giang accélère la construction du centre de pêche provincial, la modernisation du port de pêche de Tac Cau afin de répondre à la demande en matière de services logistiques.

La province a également collaboré avec des ministères, secteurs et organes concernés dans les négociations et la signature d'accords de coopération dans la pêche avec des pays étrangers ainsi que dans l’évaluation des réserves naturelles maritimes.

La province a mis en place une ligne téléphonique d'urgence pour gérer les incidents dans les zones maritimes frontalières.

Elle a également intensifié la sensibilisation auprès des pêcheurs et organes locaux sur le "carton jaune" et les règlements fondamentaux concernant l’INN.

Depuis le début de l’année, 28 navires de pêche et 200 pêcheurs de Kiên Giang ont été arrêtés pour pêche illégale au large des côtes de pays voisins.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.