22/10/2021 17:47
Les localités et les branches compétentes de la province de Kiên Giang sanctionnent de manière stricte les cas pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Cette action participe grandement aux efforts nationaux visant à retirer le "carton jaune" délivré en 2017 au Vietnam par la Commission européenne.
>>Un plan de développement pour réaliser le fort potentiel du pays
>>Pêche INN : de nombreux efforts pour la suppression du carton jaune

Kiên Giang (Sud) est l'une des 28 villes et provinces côtières du pays qui possèdent environ 10.000 navires de pêche.
Photo : Hông Dat/VNA/CVN

La province méridionale de Kiên Giang est actuellement la localité dotée du plus grand nombre de bateaux de pêche du pays, avec environ 10.000 navires. Près de 4.000 d’entre eux ont une longueur de plus de 15 m et sont engagés dans la pêche hauturière.

Depuis le début de l'année, les secteurs provinciaux concernés ont confisqué six bateaux de pêche et sanctionné cinq autres pour leurs infractions de pêche dans les eaux étrangères, pour une amende totale de plus de 4,8 milliards de dôngs. Des mesures sévères qui permettent de dissuader les comportements illégaux.

En parallèle à cette politique de sanction, le Service provincial de l’agriculture et du développement rural local a aussi renforcé et diversifié les activités de sensibilisation et de vulgarisation vis-à-vis des politiques et lois liées à la lutte contre la pêche INN auprès des pêcheurs locaux. Les autorités locales ont également demandé aux propriétaires, capitaines et pêcheurs de signer des engagements de lutte contre la pêche INN et la violation des eaux étrangères, et de rendre compte de leur itinéraire et de leur production.

Mesures synchrones

Les organes compétents provinciaux contrôlent aujourd’hui plus efficacement les flottes de navires de pêche et les fruits de mer apportés à quai. Ils arrêtent ainsi systématiquement les navires n'ayant pas de permis ou qui ne sont pas équipés d’un système de surveillance satellitaire. De même, la pèche dans les eaux étrangères est aujourd’hui très surveillée et sanctionnée.

Contrôler des bateaux de pêche équipés d’un système de surveillance par satellite.
Photo : Nguyên Thành/VNA/CVN

Pour réaliser leurs missions, les autorités ont mis sur pied des patrouilles maritimes, notamment dans les zones maritimes frontalières. D’après le capitaine Nguyên Van Thông, commandant en chef adjoint des Garde-frontières de Kiên Giang, le travail de surveillance est rendu difficile par l’étendue des eaux locales (63.290 km²) et le chevauchement de certaines zones frontalières. Pour surmonter ces difficultés, les agences locales ont été chargées de se coordonner avec les forces navales et les garde-côtes pour organiser les patrouilles.

Afin de concrétiser les mesures contre la pêche INN, Kiên Giang a lancé deux projets "Développement de l'aquaculture marine de manière durable dans la province jusqu'en 2030" et "Enquête sur les métiers de la pêche dans les eaux côtières, la restructuration de l'industrie de la pêche et de l’exploitation de fruits de mer". Ce qui vise à contribuer au développement durable de la pêche en haute mer.

Quang Trong Thao, directeur adjoint du Service provincial de l’agriculture et du développement rural informe qu’à ce jour, près de 4.000 navires mesurant plus de 15 m ont installé un système de surveillance des navires par satellite, occupant de 99,15%.

Les autorités provinciales coopèrent également avec les organismes compétents pour contrôler strictement les fruits de mer pêchés, examiner les ports de pêche pour s'assurer que toutes les conditions de la pêche sont respectées, informer les propriétaires de bateau des politiques juridiques et de soutien concernées.

Lâm Minh Thành, président du Comité populaire de Kiên Giang et chef du comité provincial de pilotage de lutte contre la pêche INN, affirme que dans les temps à venir, les autorités locales élaboreront un plan concret pour empêcher et mettre fin à la violation des eaux étrangères des navires de pêche.

Hoàng Phuong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Des circuits au départ et à destination des Des circuits de visite sont organisés depuis novembre par Saigontourist Travel. Les programmes amènent les voyageurs dans des localités non infectées par le COVID-19, dans le Sud mais aussi le Nord du pays.