08/09/2020 22:18
Ces derniers jours, la Fédération du travail de la province de Kiên Giang (Sud) et des organisations syndicales locales ont rendu visite et soutenu des ouvriers, fonctionnaires et travailleurs affectés par l’épidémie de COVID-19.
>>Kiên Giang : un bonze khmer au chevet des plus pauvres
>>Kiên Giang : le cas N°409 de COVID-19 est guéri
>>Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet

Une représentante de la Fédération du travail de la ville de Rach Gia (centre) remet des aides aux travailleuses touchées par l'épidémie de COVID-19.
Photo : Huy Hai/VNA/CVN

Aux termes de la décision 634/QD-TLD datée du 22 mai de la Confédération générale du travail du Vietnam sur l’assistance des travailleurs touchés par le COVID-19, la Fédération du travail de Kiên Giang a décidé d’offrir une aide financière à 700 membres des organisations syndicales locales. À ce jour, 340 l'ont déjà reçue.

Plus précisément, la Fédération du Travail de Kiên Giang, en coordination avec celles des districts de Kiên Luong, Hon Dât, Châu Thành, Kiên Hai, Phu Quôc et des villes de Rach Gia et de Hà Tiên, ont remis une aide de 500.000 dôngs chacun aux travailleurs en difficulté.

À l’occasion de la rentrée scolaire 2020-2021, la Fédération du travail de Kiên Giang a remis 20 bourses d’études d’une valeur unitaire d’un million de dôngs aux élèves dont les parents sont des travailleurs en situation difficile vivant dans le district de Kiên Luong. En outre, des sponsors ont également offert des aides financières et des outils d’apprentissage aux enfants et aux travailleurs pauvres.

Pour soutenir les membres du syndicat et les travailleurs touchés par le COVID-19, la Fédération du travail de la province et des organisations syndicales locales ont envoyé 20 délégations pour rendre visite et remettre des cadeaux à plus de 1.200 travailleurs défavorisés, avec un montant total de plus de 600 millions de dôngs.

En même temps, la province  a également fourni des aides financières d’une valeur totale de 680 millions de dôngs (28.900 USD) pour aider des foyers impactés par les catastrophes naturelles dans les districts d’An Minh, d’An Biên, de Tân Hiêp, d’U Minh Thuong, de Châu Thành et de Kiên Luong en 2020. Cette somme provient du fonds de prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles de la province.

Depuis le début de l’année, les catastrophes naturelles dans la province ont détruit, arraché les toits ou inondés 632 maisons, de grandes superficies de rizières et de cultures maraîchère. Elles ont aussi fait un mort et deux blessés. Trois accidents en mer ont fait couler 11 bateaux. Les pertes matérielles sont estimées à environ 11,5 milliards de dôngs (489.000 USD).

De plus, les pluies torrentielles, les tempêtes, de fortes vagues, des marées hautes ont provoqué l’érosion du littoral et des digues maritimes dans la province. Face aux évolutions capricieuses climatiques de ces prochains mois, le vice-président du Comité populaire provincial, Lam Minh Thanh, a demandé aux districts et villes de continuer à examiner, ajuster et compléter les plans de prévention, de résilience et de lutte contre les catastrophe naturelle, de recherche et de sauvetage dans chaque localité. La province a dirigé les branches compétentes à suivre de près des bulletins météorologiques pour prendre des mesures afin de réduire au maximum les dégâts.

Selon le Comité de prévention et de lutte contre des catastrophes naturelles et de défense civile de la province de Kiên Giang, entre le 1er et le 3 août dernier, des pluies torrentielles accompagnées de vents violents ont abattu plus d’une centaine de maisons sans compter des centaines d'autres qui ont vu leurs toitures arrachées.

Les districts les plus touchés sont notamment Giang Thanh, Kiên Luong, An Minh, An Biên, Hon Dât, Go Quao, U Minh Thuong, Vinh Thuân et Phu Quôc. Dans celui de Kiên Luong, plus de 200 ha de rizières de la campagne été-automne des communes de Kiên Binh et Hoa Diên ont été sous l’eau. Pour l’heure, les agriculteurs utilisent des pompes pour sauver leurs cultures.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.