03/05/2018 11:59
La Compagnie de gestion du trafic aérien du Vietnam (VATM) et la société japonaise Japan Radio Co., Ltd ont signé, mercredi 2 mai, une convention sur l’installation d’un système de multilatération à l’aéroport international de Phu Quôc, dans la province de Kiên Giang (Sud).

>>Aide japonaise dans les soins de santé aux personnes âgées
>>Le Japon finance des projets dans l'éducation et la santé au Vietnam
>>Aide japonaise pour les projets de santé et d’éducation au Vietnam

 

Cérémonie de signature de la convention entre VATM et Japan Radio Co. Ltd, le 2 mai à Hanoï.
Photo: VNA/CVN


Selon la VATM (Vietnam Air Traffic Management Corporation), la convention sur l’installation d’un système de multilatération à l’aéroport international de Phu Quôc porte sur une aide non remboursable de 200 millions de yens. Aux termes de l’accord, Japan Radio Co., Ltd accordera à la VATM des équipements et prendra en charge tous les coûts liés à la fourniture, à l’installation, à l’évaluation et au contrôle d’un système de multilatération à l’aéroport de Phu Quôc.

Dans le cadre de ce programme de coopération de deux ans (2018-2019), la partie japonaise organisera également à Hanoï et Phu Quôc des formations sur le système de multilatération à l’intention de cadres vietnamiens.

La multilatération est une nouvelle technologie qui n’est pas encore appliquée au Vietnam. Sa présence à l’aéroport international de Phu Quôc aidera à améliorer la gestion du trafic aérien, notamment en cas de mauvaises conditions météo.

Le système de multilatération produit par Japan Radio Co., Ltd a été installé à titre expérimental à l’aéroport de Sendai. Le Bureau japonais de l’aviation civile (JCAB - Japan Civil Aviation Bureau) envisage de l’installer dans huit aéroports du pays pour remplacer des systèmes anciens.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.