19/07/2017 18:08
Le groupe Électricité du Vietnam (EVN) a pris livraison, mardi 18 juillet à Hanoï, du système d’énergie propre et d’éclairage pour le district insulaire de Truong Sa, province de Khanh Hoà (Centre), et la plate-forme DK1 sur le plateau continental du Sud.
>>EVN se mobilize pour fournir de l’électricité
>>L’EVN exporte 0,7 milliard de kWh d'électricité en six mois

La plate-forme DK1, sur le plateau continental du Sud.
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

Il s’agit d’un grand honneur pour EVN, a indiqué le président du Conseil des membres d’EVN, Duong Quang Thành, lors de la signature du procès-verbal sur la réception du système par EVN et le Commandement de la Marine populaire du Vietnam.

Après le district insulaire de Truong Sa, Côn Co sera dans le courant de cette année le 11e des 12 districts insulaires du Vietnam dont le réseau électrique est pris en charge par EVN, selon le responsable.

Durant ces dernières années, le groupe a reçu et opéré les réseaux électriques des districts insulaires de Vân Dôn et Cô Tô (Quang Ninh), Cat Hai et Bach Long Vy (Hai Phong), Ly Son (Quang Ngai), Phu Quy (Binh Thuân), Côn Dao (Bà Ria-Vung Tàu), Phu Quôc et Kiên Hai (Kiên Giang).

En janvier et juin 2017, EVN a généré et acheté 95,7 milliards de kWh d’électricité, soit une augmentation de 7,9% en glissement annuel. En 2016, le groupe a produit et acheté 176,99 milliards de kWh, une hausse de 10,8% sur un an.

De 2011 à 2015, le groupe a investi plus de 479.600 milliards de dôngs, l’équivalent de 22 milliards de dollars, dans le développement du réseau d’électricité national, soit 2,37 fois plus que durant la période 2006-2010.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Entre le Vietnam et la France, une relation toujours plus florissante

Les agences de voyages doivent être prudentes concernant les circuits en Algérie et au Sri Lanka L'Administration nationale du tourisme du Vietnam relevant du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, a recommandé aux agences de voyages de reconsidérer l'organisation des circuits touristiques en Algérie et au Sri Lanka pour des raisons de sécurité.