28/07/2018 18:11
L’hécatombe des rhinocéros noirs continue au Kenya, où un dixième animal est mort après avoir été changé de réserve et un onzième a été attaqué par des lions.

>>En quelques jours, un rhinocéros et une girafe meurent à Buenos Aires
>>Premiers embryons de rhinos in vitro, espoir pour une espèce quasi éteinte
>>Baisse des cas de braconnage de rhinocéros et d'éléphants en 2017
 

Une femelle rhinocéros noir dans sa caisse de transport au Parc national de Nairobi, le 26 juin dernier.
Photo: AFP/VNA/CVN


Un dixième rhinocéros noir est mort au Kenya après avoir été changé de réserve et un onzième a été attaqué par des lions, a annoncé jeudi 26 juillet le gouvernement, après avoir ouvert une enquête sur les neuf décès déjà répertoriés.

"Un dixième rhinocéros est mort. Malheureusement, le onzième s'est fait attaquer par des lions hier (mercredi, 25 juillet). Après avoir été soigné, il est depuis sous observation", a déclaré en conférence de presse le ministre du Tourisme et de la Faune, Najib Balala.

Ces 10 animaux décédés faisaient partie d'un groupe de 11 rhinocéros noirs, une espèce en grand danger d'extinction, qui avaient été déplacés le 26 juin des Parcs nationaux de Nairobi et Nakuru vers celui de Tsavo-Est (Sud).

Le déplacement vers un nouvel habitat d'animaux menacés, qui doivent être endormis le temps du voyage, n'est pas sans risques. Mais la mort d'animaux durant ce type d'opérations est rare. Entre 2005 et 2017, 149 rhinocéros avaient été déplacés de la même manière au Kenya et seulement huit étaient décédés, selon le ministère du Tourisme.

Selon l'organisation Save the Rhinos, il reste moins de 5.500 rhinocéros noirs dans le monde, vivant tous en Afrique. Le Fonds mondial pour la nature (WWF) estime que le Kenya en abrite 750. 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.