05/05/2020 15:52
Des photos d’une manifestation sanglante contre la guerre du Vietnam à l’Université d’État de Kent, dans la ville de Kent, dans l’Ohio, aux États-Unis, sont désormais affichées sur la plateforme en ligne de l’université pour commémorer le 50e anniversaire de l’événement.
>>Peinture et poésie : symphonie vietnamo-américaine
>>La petite fille au napalm, la photo la plus puissante depuis 50 ans

Une étudiante de l’Université d’État de Kent crie en s’agenouillant sur le corps d’un autre étudiant tué dans la fusillade.
Photo: CNN/VNA/CVN

Le 4 mai 1970, quatre étudiants non armés de l’université ont été tués et neuf autres blessés par balle lors de la manifestation. L’incident ainsi que les photographies ont déclenché une réaction publique contre la guerre.

Ils ont également renforcé le mouvement anti-guerre parmi les étudiants américains, entraînant des manifestations de masse à l’échelle nationale avec des millions de participants. Des centaines d’écoles ont été contraintes de fermer, faisant pression sur les États-Unis pour mettre fin à la guerre.

H.R. Haldeman, l’un des principaux collaborateurs de l’ancien président américain Richard Nixon, a affirmé que l’événement avait infligé un coup direct à la politique du pays à l’époque. Il est devenu un symbole des profondes divisions socio-politiques de la nation causées par la guerre, a-t-il ajouté.

De nombreux livres et documents ont abordé le massacre de l’État de Kent au cours des trois dernières décennies. Diverses manifestations contre la guerre ont eu lieu aux États-Unis entre 1960 et 1970.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Partons sur les sentiers du Vietnam avec Capannam ! Les merveilles du Vietnam s’appréhendent en douceur avec l’aide de tous nos passeurs. Ils font le lien, ils ouvrent des portes et des coffres remplis de trésor.