26/01/2020 23:05
Sofia Kenin (15e mondiale) a dominé sa compatriote américaine Coco Gauff (67e) 6-7 (5/7), 6-3, 6-0 dimanche 26 janvier et s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'Open d'Australie où elle affrontera la Tunisienne Ons Jabeur (78e).
>>Tennis : la numéro 1 Ashleigh Barty élue joueuse de l'année WTA

L'Américaine Sofia Kenin face à sa compatriote Coco Gauff en 8e de finale de l'Open d'Australie, à Melbourne, le 26 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

"C'était un gros match contre une grande joueuse. Cette victoire veut dire beaucoup pour moi", a commenté Kenin, 21 ans, se disant "sans voix". Après un premier set très serré, Kenin a infligé une correction à la plus jeune joueuse du tournoi (15 ans) qui avait éliminé Venus Williams au premier tour et la tenante du titre, la Japonaise Naomi Osaka, au 3e.

Son meilleur résultat à Melbourne était jusqu'ici le 2e tour atteint l'an dernier. En Grand Chelem, l'Américaine née à Moscou s'était hissée jusqu'en 8es de finale à Roland-Garros, la saison passée également. Kenin affrontera Jabeur pour une place dans le dernier carré.

La Tunisienne de 25 ans, première joueuse du monde arabe à atteindre les quarts d'un tournoi du Grand Chelem, a éliminé 7-6 (7/4), 6-1 la Chinoise Qiang Wang (29e) qui avait provoqué la stupeur en écartant au 3e tour Serena Williams. "J'en tremble, c'est vraiment incroyable, je ne peux pas décrire ce que je ressens", a commenté Jabeur après sa qualification dimanche 26 janvier.

"J'ai très bien commencé le match, mais ensuite c'est ma sœur qui jouait, pas moi (rire) ! Si je joue bien c'est moi, si je joue mal c'est ma sœur !", a-t-elle plaisanté. "Je me suis accrochée et je savais que le tie-break était très important pour moi. Je suis très contente de la manière dont j'ai joué aujourd'hui, surtout dans le deuxième set", a-t-elle ajouté.

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.