22/01/2019 19:48
Le Tribunal populaire de la province de Khanh Hoà a ouvert le 22 janvier le procès en première instance contre Phan Van Binh pour avoir mener des activités subversives contre l'administration populaire.
>>Peines confirmées dans le procès pour troubles à l’ordre public à Dông Nai
>>Binh Thuân: 17 personnes supplémentaires poursuivies pour trouble à l’ordre public
>>Jugement de six personnes accusées de perturber l'ordre public

 
L'accusé Phan Van Dinh devant la barre.
Photo: VNA/CVN

Le Parquet populaire de Khanh Hoà a requis une peine de 13-14 ans de prison.

Phan Van Binh avait été arrêté le 8 février 2018 et détenu dans la prison de la police de Khanh Hoà.

Selon l’acte d’accusation, Phan Van Binh avait régulièrement utilisé son téléphone portable pour se connecter à internet et accéder  à Youtube pour voir des vidéos de Dào Minh Quan qui présente l’organisation "gouvernement national provisoire du Vietnam". En novembre 2015, Phan Van Binh avait utilisé son compte facebook "An Phan" pour se lier d’amitié avec Kelly Triêu Thanh Hoa,  dont le compte de facebook est "Kelly Trieu", une femme domiciliée en Californie aux États-Unis.

Reconnaissant que l’organisation "gouvernement national provisoire du Vietnam" est conforme à sa pensée, Phan Van Binh a présenté sa demande d’y adhérer, avec l’aide de "Kelly Trieu". Sa demande a été acceptée et Phan Van Binh s'est vu confié la tâche d’encourager et d’attirer les Vietnamiens dans cette organisation, dont le leader est le "Premier ministre" Dào Minh Quan.

Selon les organes compétents, Phan Van Binh avait aussi diffusé sur son compte facebook des articles qui noircissaient le Président Ho Chi Minh, des dirigeants du Parti et de l’État vietnamiens, dénaturaient l’histoire, la ligne du Parti comme les politiques et la loi du Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc