15/01/2013 18:29
Vo Viêt Dziên, né en 1971 au chef-lieu de Càng Long, district du même nom de la province de Trà Vinh (Sud), a été condamné le 15 janvier à trois ans d'emprisonnement ferme et à une peine de trois ans de résidence surveillée après l'accomplissement de la première.

Ce sont les pièces à conviction que Vo Viêt Dziên a utilisé dans le sabotage de la diffusion de la radio. Photo : CTV/CVN


Cette peine a été prononcée à l'issue de l'audience de jugement en première instance du tribunal populaire de la province de Tây Ninh (Sud-Ouest), ce pour activité subversive prévue et réprimée par l'Article 79 du Code pénal de la République socialiste du Vietnam.

Selon l'acte d'accusation du Parquet populaire et les déclarations de l'accusé à l'audience, Dziên a fait connaissance en mai 2011 sur des sites réactionnaires avec Nhât Thang, de son vrai nom Lê Duc Thanh, chef de l'organisation réactionnaire "Phuc Hung Viêt Nam", qui l'a finalement recruté. Au cours de sa participation, Dziên a reçu par la suite 3.900 dollars pour acheter des moyens de liaison - ordinateurs portables - et suivre deux formations à Singapour et en Thaïlande.

Il s'est ensuite vu confier la mission de revenir au Vietnam afin d'y mener des actes d'opposition, dont le sabotage de la diffusion de la radio à l'occasion de la Journée de libération du Sud Vietnam (30 avril), la destruction de quartiers résidentiels de Hoa notamment dans la province de Binh Duong, la division du bloc d'union nationale, la distribution de tracts, les troubles à l'ordre public et le rassemblement de gens pour manifester à Hanoi contre la Chine...

Assumant les tâches à lui confiées par cette organisation réactionnaire, Vo Viêt Dziên est rentré le 3 avril 2012 au Vietnam en apportant deux radios de diffusion FM et plusieurs documents et schéma de cette organisation... Il a été interpellé à la porte frontalière internationale de Môc Bài de la province de Tây Ninh.

AVI/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.