21/09/2019 00:23
Autour du thème léger des "Arts et divertissements", la 36e édition des Journées européennes du patrimoine, les 21 et 22 septembre, a toutes les chances d'être en France un franc succès, près de six mois après le sinistre de Notre-Dame qui a confirmé le patrimoine comme cause nationale.
>>La Plaine des Jarres inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO
>>Babylone inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO

La Ligne Maginot à Lembach. Photo : AFP/VNA/CVN

17.000 lieux publics et privés seront ouverts et 26.000 animations auront lieu en France mais aussi dans 49 autres pays européens.

L'an dernier, près de 16.000 sites et monuments étaient ouverts. Jeux, cirque, fêtes, théâtre, cinéma, sports... Le spectre des lieux visités s'élargit.

L'ouverture chaque année au public durant un week-end d'automne de ces monuments publics et privés est à l'origine une initiative lancée par le ministre socialiste de la Culture, Jack Lang en 1984. Elle a été suivie par quelque 12 millions de visiteurs ces cinq dernières années en France.

Mais aussi en Europe depuis 1985, les Journées prennent de l'ampleur, de la Suisse à l'Islande, en passant par la Géorgie et la Russie. En tête de peloton, l'Allemagne avec 8.000 événements, suivie des Pays-bas (6.000) et de l'Angleterre (5.500). 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.