17/09/2018 11:33
Le dimanche 16 septembre 2018, l'ensemble du territoire de la Région Bruxelles-Capitale (les 19 communes bruxelloises, dont la Ville de Bruxelles) est interdit à la circulation automobile, de 09h30 à 19h00.
>>CES : scooter pliable et e-skate, la mobilité du futur sans voitures
>>Deuxième journée sans voiture à Paris

Journée sans voitures en 2017 à Paris, en France. Photo: AFP/VNA/CVN

"Le Dimanche sans voiture est à nouveau une grande réussite. C'est définitivement devenu la fête de tous les Bruxellois. Le temps d'une journée, ils se réapproprient l'espace public et découvrent qu'en vélo, rien n'est loin à Bruxelles. Une telle journée est réjouissante et inspirante!", a déclaré Pascal Smet (SPA), ministre bruxellois de la Mobilité.

"J'espère que le Parlement bruxellois parviendra rapidement à un consensus pour organiser une deuxième journée sans voiture en 2019. Les Bruxellois ont clairement voté pour aujourd'hui". 

L'ensemble de la Région bruxelloise est fermée à la circulation de 9h30 à 19h. Les transports en commun de la STIB et De Lijn circulent gratuitement ce jour-là. Sont concernés par cette interdiction, tous les véhicules à moteur, y compris les véhicules LPG, les véhicules électriques à 2, 3 ou 4 roues.

Les seuls véhicules autorisés à circuler ce jour-là à Bruxelles devront respecter la vitesse maximale de 30 km/h.

Le thème de cette année étant la Shared Mobility avec comme message fort "Ma voiture? Plus besoin de posséder, suffit de partager", de nombreuses actions étaient dédiées à cette stratégie de déplacement multimodale.

Une amélioration de la qualité de l'air d'un tiers par rapport à un dimanche normal a par ailleurs été constatée selon irceline, la Cellule interrégionale de l'Environnement.

Lors de cette journée, de nombreuses animations pour petits et grands ont été organisées à travers la capitale, dont notamment des parcs avec foodtrucks, brasseurs, activités pour les enfants, spectacles et expositions d'artisans et d'associations. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam