17/03/2018 14:11
La fête "Couleurs culturelles", organisée par le Département de français de l’Université nationale de Hanoï s'est déroulée samedi 17 mars afin de célébrer la Journée internationale de la Francophonie (20 mars). Une vraie ambiance festive destinée à tous les amoureux de la langue de Molière à Hanoï.
>>Le président Macron doit présenter une "nouvelle francophonie"
>>Vive la langue française et la coopération francophone !
>>Célébration de la Journée internationale de la Francophonie à Huê

L’administrateur de l’OIF, Adama Ouane.
La fête "Couleurs culturelles" est devenue une activité annuelle du Département de français, de l’Université des langues et d’études internationales, relevant de l’Université nationale de Hanoï (ULEI-UNH) pour célébrer la Journée internationale de la Francophonie (le 20 mars).

Pour cette 4e édition, les professeurs et étudiants ont créé une journée d’activités culturelles et notamment un espace purement francophone où les jeunes vietnamiens et étrangers ont pu se rencontrer et partager leur passion pour la langue de Molière et la diversité culturelle au sein de la communauté francophone au Vietnam.

"Notre fête est effectivement honorée par votre présence, une présence hautement significative, qui illustre parfaitement le message de la Francophonie pour cette année +La langue française, notre trait d’union pour agir+", a affirmé Nguyên Xuân Long, vice-président de l’ULEI-UNH, lors de son discours d’ouverture de la cérémonie de la Francophonie samedi 17 mars, en remerciant la participation chaleureuse des ambassades et des institutions francophones au Vietnam à la fête "Couleurs culturelles".

Pour sa part, Adama Ouane, administrateur de l’OIF, n’a pas caché sa surprise quand au rayonnement du français au sein de la communauté francophone au Vietnam, en particulier, lors de cette journée festive à l’ULEI-UNH. "J’ai vu tous les efforts que la communauté universitaire et académique francophone au Vietnam a fait pour la promotion de l’enseignement du français, y compris, les professeurs, les étudiants et les élèves. Et j’ai pu me rendre compte qu’il y avait une dynamique, un regain d’intérêt pour la langue française ici. Pour nous, le Vietnam est le trait d’union avec le reste de l’Asie et le Pacifique et nous pensons que la Francophonie doit aider tous les acteurs à promouvoir le rayonnement du français", a-t-il déclaré.

Ces dernières années, en dépit d’un recul évident de sa position au niveau mondial, le français demeure toujours "la 5e langue la plus parlée au monde, deuxième langue la plus enseignée, et la troisième langue des affaires dans le monde", a déclaré Bertrand Lortholary, ambassadeur de France au Vietnam, en affirmant que "c’est une langue de création, d'invention et d'innovation". "La langue française, la francophonie, c’est une vision commune, une ambition partagée par l’ensemble de la famille francophone, l’ensemble de plus de 200 millions de locuteurs français", a-t-il ajouté.

La signature de l'accord de coopération entre le Département de français et Le Courrier du Vietnam, le 17 mars.

Belles opportunités professionnelles pour les étudiants francophones

Il est évident que l’utilisation du français dans plusieurs domaines reste encore limitée en Asie et la recherche des ressources humaines francophones de qualité deviennent un casse-tête pour plusieurs entreprises francophones. Et le Vietnam n’est pas exclu de cette situation. Tandis que les recruteurs francophones éprouvent toutes les peines à trouver les candidats qui répondent à leurs attentes, les étudiants francophones ici ont rencontré de considérables difficultés à l’entrée au monde de travail.

Cette réalité souligne l’importance de l’adéquation entre le programme d’enseignement et les exigences réelles des entreprises, ainsi qu’une étroite coopération entre les entreprises et les établissements dans le but d’équilibrer l’offre et la demande sur le marché de l’emploi actuel. Par conséquent, la signature des accords de coopération entre le Département de français de l’ULIS-VNU et les entreprises francophones à Hanoï dans le cadre de la Journée festive de la Francophonie, est marquée comme un jalon dans la résolution des problèmes des ressources humaines francophones au Vietnam. Un bel avenir professionnel s’ouvrira d’ores et déjà pour les étudiants de ce Département, qui pourront profiter d’une dizaine d’accords, apportant des opportunités de stage et offres d’emploi à ces jeunes francophones.

"La coopération entre les entreprises et les universités joue un rôle fondamental pour préparer les futurs travailleurs à l’entrée au monde professionnel. Le Département de français s’engage à assurer la meilleure formation possible à nos étudiants. Le plaisir à coopérer avec certaines entreprises privées apportera les opportunités professionnelles aux étudiants dès leur sortie de l’université", a affirmé Dinh Hông Vân, doyen du Département de français à l’occasion de la signature officielle des accords de coopération avec les entreprises et institutions francophones à Hanoï.

De la part des entreprises, Mme Huong Trà, responsable des ressources humaines de l’agence de voyage Amica Travel, a constaté les intérêts de l’entreprise en signant ces accords. "Nous nous rendons compte que cette coopération est bénéfique pour les deux parties. Nous pourrons embaucher les étudiants francophones ayant le meilleur profil satisfaisant nos exigences de recrutement. À l’inverse, ces accords encourageront les universités à améliorer l’enseignement afin d’assurer la qualité des diplômés. D’ailleurs, nous savons bien que la formation du Département de français convient à nos demandes des ressources humaines francophones", a estimé la responsable.

Diverses activités se sont déroulées lors de la fête ''Couleurs culturelles".

Diversité culturelle pour réjouir les francophones au Vietnam

En parallèle de la cérémonie officielle, la Journée francophone à l’ULEI-UNH a également offert aux francophones à Hanoï une fête haute en couleurs avec des stands soigneusement décorés, des jeux interactifs sur les connaissances de la Francophonie ou encore des jeux traditionnels des pays francophones. La fête est vraiment devenue une occasion de rencontre des jeunes venus de différents établissements francophones de la capitale. "Je viens d’apprendre le français depuis trois mois. C’est difficile mais j’aime beaucoup cette langue de l’amour. La fête +Couleurs culturelles+ est une chance pour moi de faire connaissance avec beaucoup d’amis français et francophones, puis d’apprendre un peu mieux à parler français", a confié Nguyên Thê Trà, de l’Académie de la police populaire du Vietnam en contemplant le stand de la Délégation Wallonie-Bruxelles.

De plus, les performances artistiques des chansons françaises, des danses traditionnelles des pays francophones sont aussi remarquables au moment de la fête. Madame l’épouse de l’ambassadeur de l’Haïti au Vietnam, Jovana Benoît, et les étudiants francophones de l’ULEI-UNH a offert aux spectateurs une danse impressionnante haïtienne intitulée Les paysans haïtiens, laquelle a animé la cérémonie d’ouverture de la fête. En outre, la voix douce de la chanteuse amatrice Lan Anh, vêtue de l’uniforme de la Police vietnamienne, a conquis les fans de Lara Fabian, en interprétant la chanson Je t’aime.

La 4e édition de "Couleurs culturelles" s’est clôturée avec succès, laissant des moments inoubliables pour les amoureux de la langue française à Hanoï. Cette fête, a célébré les efforts menés par les acteurs du développement de la communauté francophone, au niveau de la diversité culturelle ainsi que du rayonnement de la langue française en Asie en général et au Vietnam en particulier.

Texte et photos : Hông Anh/CVN

Source: CVN

 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.