23/07/2021 14:24
Six cas de COVID-19 ont été détectés au sein de la délégation tchèque aux Jeux olympiques de Tokyo, entraînant une vive réaction du Premier ministre Andrej Babis.
>>JO-2020 : à Tokyo, la flamme et le sport enfin, le COVID-19 toujours
>>JO-2020 : la première épreuve sportive a commencé, avec le début du tournoi de softball

La volleyeuse tchèque Marketa Slukova lors d'un match en août 2016 à Long Beach, en Californie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Testé positif au sein du village olympique, le cycliste Michal Schlegel s'est ajouté à la liste des sportifs tchèques infectés, après la joueuse de beach-volley Marketa Nausch Slukova.

Cette dernière est l'épouse de Simon Nausch, l'entraîneur du beach-volley tchèque, qui avait lui-même été précédemment testé positif au coronavirus.

Les autres cas sont le beach-volleyeur Ondrej Perusic, le pongiste Pavel Sirucek et le médecin de la délégation Vlastimil Voracek, testé positif dès sa descente de l'avion.

La Comité olympique tchèque a décidé de mener une enquête sur une possible contamination lors du vol charter qui a emmené les sportifs de Prague à Tokyo le 16 juillet, dont les cinq personnes infectées.

Des médias tchèques ont affirmé que le médecin n'était pas vacciné, ce que le Premier ministre Andrej Babis a semblé corroborer dans une réaction à l'affaire, qu'il a qualifiée de "scandale".

"Je n'aime pas ça du tout, je ne sais pas ce qui a pu se passer. Nous essayons de persuader les gens de se faire vacciner et le médecin ne l'était pas. C'est surtout injuste pour les athlètes", a-t-il déclaré.

Le porte-parole du Comité olympique tchèque Tibor Alfoldi n'a pas confirmé la non vaccination du médecin.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le Vietnam rouvrira la station balnéaire de Phu Quôc aux touristes internationaux Le Vietnam rouvrira le premier octobre prochain sa célèbre station balnéaire de Phu Quôc (Sud) aux touristes internationaux venant d’un pays ou territoire classé en zone verte, au moment où son tourisme espère des jours meilleurs après un hiatus dévastateur en raison de l’épidémie de COVID-19.