04/05/2018 16:21
>>Tokyo 2020 : après des débuts chaotiques, les préparatifs s'accélèrent
>>JO-2020 : la mascotte officielle de Tokyo sera choisie par les écoliers japonais

Le CIO a maintenu jeudi 3 mai la menace de retirer la boxe du programme des Jeux olympiques de Tokyo 2020, dans l’attente de mesures concrètes concernant notamment la gouvernance de la Fédération internationale de boxe (AIBA). En février, le CIO s’était dit "extrêmement inquiet" des problèmes de gouvernance à l’AIBA et "extrêmement préoccupé" par la nomination du sulfureux Gafur Rakhimov, homme d’affaires ouzbek, à la présidence de la fédération en proie à une crise de gouvernance depuis des mois. L’AIBA a remis fin avril un rapport portant sur les progrès réalisés et sur les nouvelles mesures qu’elle entend prendre. "Ce rapport montre qu’il y a des progrès et de la bonne volonté, mais il manque de la substance et une mise en application des mesures", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. "Nos inquiétudes concernant la gouvernance, les finances et l’intégrité sportive demeurent et nous devons maintenant voir des actes, a-t-il ajouté à l’issue d’une réunion de la Commission exécutive. De ce fait, nous nous réservons le droit d’exclure la boxe des JO de Tokyo", a-t-il ajouté. Le CIO a donné un nouveau délai à l’AIBA, jusqu’au 11 juillet, pour "agir et prendre de nouvelles mesures", avant une nouvelle réunion de sa Commission exécutive prévue les 17 et 18 juillet.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.