02/10/2019 18:37
Sony a divisé par deux le prix de son abonnement à PlayStation Now, son service de jeux vidéo en ligne, à quelques semaines de la sortie par Google de Stadia, un service concurrent.
Sony, le fabricant de la PlayStation, a divisé par deux le prix de l'abonnement à son service de jeux vidéo. Photo : AFP/VNA/CVN

L'abonnement mensuel à la plateforme de Sony coûtera désormais 10 dollars par mois aux États-Unis (près de 10 euros en Europe), un prix équivalent à celui de certains abonnements "pro" à Stadia.

Le groupe japonais a aussi ajouté de nouveaux titres à sa bibliothèque de 700 jeux, accessibles sur ses consoles ou sur ordinateur (via un logiciel de Windows). Sony tente ainsi de se renforcer à l'avènement de la bataille du jeu vidéo dans le "cloud" (informatique à distance).

Google a pris une longueur d'avance avec sa plateforme Stadia, qui permettra à partir de novembre de jouer en streaming depuis n'importe quel appareil relié à internet, sur le modèle à succès de Netflix dans la vidéo. Microsoft et Sony ont annoncé au printemps leur alliance dans le streaming pour mieux combattre Google, qui est par ailleurs un géant du "cloud", comme Microsoft et Amazon. 

"Nous avons accumulé beaucoup de connaissances dans le jeu en streaming depuis le lancement de PlayStation Now en 2014", déclare Jim Ryan, chef de Sony Interactive Entertainment, dans un communiqué publié mardi 1er octobre. 
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !