30/07/2017 14:13
Les lutteurs du Sénégal, pays où le sport est très médiatisé et professionnel, ont fait le show samedi 29 juillet, trustant les médailles en offrant spectacle et danse à plusieurs milliers de personnes réunies autour de l'arène de sable installée pour le tournoi de lutte traditionnelle africaine des 8es Jeux de la Francophonie.
>>Les 8es Jeux de la Francophonie prennent leurs quartiers en Côte d’Ivoire
>>Signature du cahier des charges des 8es Jeux de la Francophonie

Lutte africaine féminine lors des Jeux de la Francophonie à Abidjan, le 28 juillet 2017.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Sénégalais ont remporté 9 des 14 médailles d'or en jeu dominant leurs adversaires notamment chez les hommes.

Le spectacle était aussi au rendez-vous. Les colosses sénégalais ont en effet embrasé la foule avec leurs danses et leur préparation d'avant-match.

Après un rituel où ils ont versé de l'eau dans l'arène, chaque lutteur a présenté le sien, l'un creusant la terre comme un chien ou un taureau projetant du sable avec ses jambes, un autre faisant mine de manger du sable...

Les athlètes étaient soutenus par une importante diaspora sénégalaise.

Deux pays ont toutefois rivalisé à l'applaudimètre avec les Sénégalais : le pays hôte la Côte d'Ivoire mais aussi la Roumanie. L'ensemble des spectateurs a en effet bruyamment applaudi les athlètes roumains, ravis de voir des Européens délaisser les tapis pour se mettre au sable. "Bravo les Blancs !", ont notamment crié quelques supporteurs. Les Roumains ont remporté deux médailles d'or.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).