10/11/2019 16:42
Emmanuel Macron, qui a reçu vendredi 8 novembre le président du conseil régional de Guadeloupe Ary Chalus (LREM), l'a assuré du soutien du gouvernement sur des "enjeux majeurs", la jeunesse et l'accès à l'eau, selon un communiqué samedi 9 novembre de l'Élysée.
>>Macron lance de nouveaux "contrats" pour "changer concrètement la vie" en outre-mer

Ary Chalus (gauche) et Emmanuel Macron à Paris, le 8 juillet 2019.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le chef de l'État et M. Chalus "se sont entretenus des défis de la jeunesse guadeloupéenne" et "ont évoqué la relance de l’apprentissage qui a été adaptée aux spécificités des outre-mer", indique la présidence. Celle-ci sera effective à compter du 1er janvier 2020 et "les outre-mer feront l’objet d’un accompagnement renforcé".

Concernant l'alimentation en eau, lourd sujet en Guadeloupe, M. Macron "a confirmé que l’État soutient la mobilisation des élus de Guadeloupe réunis au sein de la conférence territoriale de l’action publique, et notamment les travaux d’urgence pour la suppression des tours d’eau et la création d’un syndicat unique en 2020", selon le communiqué.

Une grande majorité des Guadeloupéens n'ont pas d'eau tous les jours à cause d'un défaut d'entretien des canalisations. Pour pallier ce réseau de distribution hors service, des coupures sont organisées en "tour d'eau", un calendrier censé alimenter les communes en alternance.

Le président a en outre confirmé "la mobilisation du gouvernement pour la mise en place d’une contribution de la géothermie au développement du territoire".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.