30/09/2015 10:59
Le Japon va verser 1,5 milliard de dollars pour aider les réfugiés d'Irak et de Syrie et soutenir les efforts de paix au Proche-Orient et en Afrique, a annoncé le 29 septembre son Premier ministre Shinzo Abe, devant l'Assemblée générale de l'ONU.
>>La diplomatie française tente de reprendre la main au Proche-Orient

Le Premier ministre Shinzo Abe s'adresse à l'assemblée générale de l'ONU, le 29 septembre, à New York. Photo : AFP/VNA/CVN

Ce financement inclut 810 millions pour les réfugiés et déplacés de Syrie et d'Irak, soit le triple de la somme déboursée l'an dernier par Tokyo, et 750 millions pour la paix et la stabilité en Afrique et au Proche-Orient.

Le Japon a aussi prévu deux millions pour le Liban qui accueille plus de 1,1 million de réfugiés syriens et 2,5 millions pour aider la Serbie et la Macédoine à accueillir les réfugiés qui passent par leurs territoires pour gagner l'Europe.

Il s'agit de "contre-mesures d'urgence que le Japon est à même d'entreprendre" pour contrer la crise migratoire, a précisé M. Abe. "Mais en même temps, notre principe immuable est qu'il faut toujours s'efforcer de traiter les racines du problème", a-t-il ajouté.

Les 750 millions mis de côté pour l'Afrique du Nord et le Proche-Orient, dont l'Irak, serviront à financer des efforts en faveur de la paix et de la stabilité, comme la formation professionnelle et l'amélioration des réseaux d'eau potable et d'assainissement.
 
AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.