26/09/2018 22:23
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s'est dit mardi 25 septembre prêt à une rencontre avec Kim Jong Un, dans la lignée du sommet historique entre le dirigeant nord-coréen et le président américain Donald Trump en juin dernier.
>>Rencontre Trump - Abe avant l'Assemblée générale de l'ONU

À la tribune de l'ONU, le Premier ministre japonais Shinzo Abe s'est dit prêt à une rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong Un.
Photo: AFP/VNA/CVN

Lors de l'Assemblée générale de l'ONU, Shinzo Abe, qui a longtemps prôné une ligne dure envers le régime de Pyongyang, a assuré être prêt à "un nouveau départ", qui se traduirait par une rencontre avec Kim Jong Un. Mais, a-t-il prévenu, une telle réunion porterait sur un sujet particulièrement sensible pour l'opinion publique japonaise: l'enlèvement de citoyens japonais par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) dans les années 1970 et 1980.

"Pour pouvoir résoudre le problème des enlèvements, je suis également prêt à mettre fin à la méfiance mutuelle avec la RPDC, prendre un nouveau départ et rencontrer en face-à-face le président Kim Jong Un", a déclaré M. Abe lors de son intervention à l'ONU, en précisant que rien n'était encore en préparation.  "Mais si cette rencontre doit avoir lieu, alors je suis déterminé à ce qu'elle contribue au règlement du problème des enlèvements", a-t-il ajouté.

L'ancien Premier ministre japonais Junichiro Koizumi s'était rendu deux fois en RPDC pour rencontrer le père du dirigeant actuel, Kim Jong Il, à ce sujet. En 2002, la RPDC avait avoué l'enlèvement de 13 Japonais. Cinq d'entre eux avaient ensuite été autorisés à rentrer au Japon, Pyongyang affirmant que les huit autres sont morts, mais sans fournir de preuves, ce qui n'avait pas convaincu Tokyo.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.