20/02/2021 21:24
L'éditeur japonais Kobunsha vient de publier un livre bilingue guidant les Vietnamiens résidant au Japon sur l'examen du permis moto dans ce pays.
>>Succès d’un roman vietnamien auprès des jeunes japonais
>>Surprenante adaptation

L'éditeur Kobunsha publie un guide pour le motocycliste vietnamien au Japon.
Photo : VNA/CVN

C'est l'idée de Masahiko Yanai, 49 ans, dirigeant du Bureau architecturale Works-one basé dans la préfecture d'Osaka.

Selon Works-one, la moto est un moyen de transport populaire au Vietnam et de nombreux Vietnamiens résidant au Japon veulent avoir un permis dans ce pays. Cependant, ces dernières années, de nombreux Vietnamiens déclarent avoir des difficultés à apprendre le japonais et, par conséquent, ne sont pas bien préparés pour l'examen du permis moto. Pendant ce temps, au Japon, il n'existe pas d'ouvrage de référence vietnamien sur cette question.

Yanai et un employé vietnamien travaillant à Works-one ont élaboré le plan de ce livre bilingue vietnamien-japonais. Ce livre, de 256 pages, explique en détail les règles de circulation au Japon avec des illustrations, et se vend à 2.300 yens, soit environ 500.000 dôngs par livre.

Selon le ministère japonais de la Justice, à la fin du mois de juin de l'année dernière, environ 420.000 Vietnamiens vivaient au Japon, soit une hausse de 3,3 fois par rapport aux cinq années précédentes, alors que le nombre total d'étrangers dans ce pays n'a qu'augmenté de 1,3 fois pendant la même période, avec 2,886 millions de personnes.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.