20/10/2021 22:19
Le Mont Aso, l'un des volcans les plus actifs du Japon, est entré en éruption mercredi 20 octobre, projetant une gigantesque colonne de cendres à 3.500 mètres d'altitude, alors que des randonneurs s'éloignaient en toute hâte de ce site touristique du sud-ouest de l'archipel nippon.
>>Japon: un volcan entre en éruption, son accès restreint
>>Japon: deux morts dans une attaque d'un poste de police

Éruption du mont Aso, dans le Sud du Japon, le 20 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Aucun blessé n'a été signalé après l'éruption du volcan en fin de matinée, qui a fait voler des roches après une explosion spectaculaire filmée par des caméras de télévision.

Les autorités ont prévenu les habitants et les touristes de ne pas s'approcher, alors que des gaz chauds, des pierres et des cendres dévalaient des pentes vertes du volcan.

Pour ceux qui se trouvent près du Mont Aso, "il faut faire attention aux gros rochers et aux coulées de matériaux pyroclastiques", a déclaré Tomoaki Ozaki, un responsable de l'Agence météorologique japonaise, lors d'une conférence de presse télévisée.

La dernière fois que l'Agence météorologique japonaise a fixé le même niveau d'alerte pour le Mont Aso remonte à 2016, lorsque le volcan est entré en éruption après être revenu en activité l'année précédente suite à un sommeil de 19 ans.

Le Mont Aso fait partie des volcans sous haute surveillance parmi les 110 actifs du Japon, dont le Mont Fuji à une centaine de kilomètres de Tokyo.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.