15/02/2021 11:57
Le Produit intérieur brut (PIB) du Japon a dégringolé de 4,8% en 2020 sur fond de pandémie, sa première contraction annuelle depuis 2009, selon des chiffres préliminaires publiés lundi 15 février par le gouvernement.
>>Un juge américain autorise l'extradition de complices présumés de Carlos Ghosn
>>Japon : une célèbre vente aux enchères de thon affectée par la pandémie
>>Bourses asiatiques : Tokyo soulagée sur le plan de relance américain

À Tokyo, le 20 novembre 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

La troisième économie mondiale avait sévèrement chuté sur la première partie de l'année, surtout entre avril et fin juin (-8,3%), des pans entiers de l'activité économique ayant été paralysés durant l'état d'urgence instauré au printemps par le gouvernement face au COVID-19.

Entamé à partir du milieu d'année, le rebond de la troisième économie mondiale a toutefois été supérieur aux attentes au quatrième trimestre (+3% sur un trimestre).

Le consensus d'économistes de l'agence Bloomberg s'attendait à une hausse de 2,4% sur le trimestre écoulé, après une vive reprise de 5,3% sur la période juillet-septembre.

Les exportations japonaises ont tiré la croissance en fin d'année, ayant encore accéléré leur rebond au quatrième trimestre (+11,1% sur un trimestre).

La consommation des ménages nippons a continué d'être dynamique entre octobre et fin décembre (+2,2%), contribuant elle aussi significativement à la croissance.

Et après deux trimestres de repli, les investissements non résidentiels des entreprises sont aussi repartis à la hausse en fin d'année (+4,5% sur un trimestre).

L'élan retrouvé du PIB nippon depuis mi-2020 risque toutefois d'être interrompu au premier trimestre de cette année, même si les perspectives sur l'ensemble de 2021 restent bonnes, selon les économistes.

Car le gouvernement a remis en place un état d'urgence depuis début janvier dans plusieurs départements du pays, y compris ceux de Tokyo et de sa grande banlieue, pour tenter d'enrayer une forte recrudescence locale du coronavirus depuis fin 2020.

Bien qu'étant plus léger que le premier état d'urgence du printemps 2020, ce dispositif, qui doit durer jusqu'au 7 mars, risque de casser la dynamique positive de la consommation des ménages.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.