05/12/2019 08:40
>>Les États-Unis et le Japon signent un accord commercial limité
>>États-Unis et Japon signent "la première étape" d'un nouvel accord commercial
>>Trump annonce un accord commercial "de principe" entre États-Unis et Japon

La Chambre haute du Parlement japonais a approuvé mercredi 4 décembre un accord commercial qui a été convenu par le président américain Donald Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Cet accord, qui a suscité des critiques de la part des législateurs de l'opposition, permettra au Japon de baisser progressivement ses droits de douane de 38,5% sur le bœuf américain à 9% et d'éliminer ou de réduire les droits de douane sur les produits du porc américains, dans le cadre de l'engagement global de Tokyo de diminuer ou de supprimer les droits de douane des produits agricoles américains d'une valeur de 7,2 milliards de dollars. En vertu de l'accord, les produits américains, y compris le blé, le vin et le fromage, bénéficieront également d'un meilleur accès au marché japonais alors que M. Trump cherche à réduire le lourd déficit commercial des États-Unis avec le Japon. En outre, en ce qui concerne les produits agricoles américains, l'accord mettra les États-Unis en conformité avec les membres du Pacte de libre-échange régional du Partenariat transpacifique (TPP), dont M. Trump a retiré son pays en 2017. Pour leur part, les États-Unis élimineront ou réduiront les droits de douane sur certains types d'équipements de fabrication en provenance du Japon ainsi que sur des produits industriels, y compris les pièces détachées pour les trains et les climatiseurs. Cependant, concernant l'épineuse question des droits de douane sur le secteur automobile japonais, l'accord a conclu qu'ils sont "soumis à de nouvelles négociations", ce qui a irrité le camp de l'opposition qui estime que l'affirmation de M. Abe selon laquelle il avait obtenu un accord "gagnant-gagnant" avec les États-Unis était une déclaration erronée. Après l'entrée en vigueur de l'accord le 1er janvier prochain, d'autres négociations commerciales auront lieu entre le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi et le représentant américain au commerce Robert Lighthizer, dans le but de fixer les paramètres de nouvelles négociations commerciales.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.