18/09/2020 23:11
Le Japon et la Malaisie ont signé vendredi 18 septembre un accord d’échange de devises pour permettre à chaque partie de fournir à l’autre jusqu’à 3 milliards d’USD pour éviter une crise financière, a déclaré le ministère japonais des Finances.
>>Le Japon et la Malaisie coopèrent dans l'industrie aéronautique

Un homme marche devant le siège du ministère japonais des Finances à Tokyo. Photo : Bangkok Post/CVN

L’accord reflète la poursuite de la coopération financière bilatérale entre le Japon et la Malaisie qui contribuera à la stabilité des marchés financiers, ont indiqué les deux pays dans un communiqué conjoint.

Il renforcera davantage les liens économiques et commerciaux croissants entre les deux pays, a-t-il ajouté.

L’accord, qui permet aux deux autorités d’échanger leurs devises locales contre des dollars américains, vise à se protéger mutuellement en période de turbulences monétaires, telles que les attaques spéculatives.

Un accord de swap est un contrat par lequel deux parties conviennent d’échanger des flux financiers sur une certaine période et selon une formule préétablie. Deux des accords de swap les plus courants sont les swaps de taux d’intérêt et les swaps de devises.

Dans un swap de taux d’intérêt, les contreparties s’échangent une série de paiements d’intérêts libellés dans la même monnaie; dans un swap de devises, les contreparties s’échangent une série de paiements d’intérêts libellés dans des monnaies différentes.

Le swap de devises garantit une souplesse et une gestion efficiente des liquidités. Les parties impliquées, généralement les banques, s’engagent à rembourser le montant échangé à une échéance déterminée.

On se sert habituellement des contrats de swap pour gérer le risque sur les marchés financiers, exploiter les possibilités d’arbitrage que ceux-ci présentent, se prémunir contre des conditions défavorables sur le marché.

Le marché des swaps offre une vaste gamme d’instruments de financement et des swaps liquides dans la plupart des monnaies, et se prête à un large éventail d’applications aux fins de la gestion de portefeuille.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.