08/09/2016 16:32
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe et son homologue australien Malcolm Turnbull ont réaffirmé le 7 septembre la position commune des deux pays sur les tensions territoriales en Mer Orientale, exhortant indirectement la Chine à se conformer à la sentence de la Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye (Pays-Bas) qui rejette les revendications infondées de Pékin sur la plupart de cet espace maritime.
>>Manille accuse Pékin de construire secrètement une île en Mer Orientale

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, lors du Sommet ASEAN+3, le 7 septembre à Vientiane, au Laos. Photo : AFP/VNA/CVN

Prenant la parole lors d'une réunion en marge du Sommet ASEAN +3 qui a eu lieu à Vientiane, les deux hommes ont convenu de l'importance de maintenir l'ordre fondé sur le droit international.

Selon le ministère japonais des Affaires étrangères, les deux dirigeants ont réaffirmé que la question de la Mer Orientale devrait être résolue pacifiquement, conformément au droit international, dont la décision du 12 juillet dernier de la CPA.

Ils ont également réaffirmé leur ferme opposition à des efforts unilatéraux pour changer le statu quo par la force de manière à accentuer les tensions.

Par ailleurs, ils se sont engagés à promouvoir la coopération dans la sécurité et le défense, au niveau bilatéral tout comme avec les États-Unis, dans le contexte d'"environnement sécuritaire de plus en plus dur" dans la région Asie-Pacifique.

Toujours concernant la question de la Mer Orientale, le Premier ministre australien Malcolm Turnbull, cité par le journal The Australian, a déclaré le 7 septembre qu'un Code de conduite (COC) constituait un facteur important pour maintenir la stabilité dans la région.

Le même jour, prenant la parole lors d'un sommet de l'ASEAN tenu au Laos, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré que Tokyo était "sérieusement préoccupé par les tentatives répétées pour changer unilatéralement le statu quo en Mer de Chine méridionale (appelée Mer Orientale par les Vietnamiens) et orientale".

"Je souhaite que les deux parties concernées par des différends en Mer de Chine méridionale se conforment à la décision de la CPA, qui est juridiquement contraignante mais qui conduira à un règlement pacifique de ces différends", a-t-il dit.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Début de la fête printanière de Yên Tu La fête printanière de Yên Tu a été inaugurée dimanche 25 février dans la ville d'Uông Bi, débutant les festivités folkloriques printanières dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).