09/04/2020 23:30
Le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam (PVN) a rempli son plan fixé pour l'exploitation du pétrole et du gaz et pour d'autres indices au cours des deux premiers mois de l'année.
>>Explorer les eaux profondes, nouvelle stratégie de PVN
>>Pétrole : vers un développement durable de la compagnie Binh Son

Plate-forme BK-20 dans le gissement de Bach Hô (White Tiger).

Plus précisément, le PVN a dépassé l'objectif fixé de 11,5% pour la production du gaz et du pétrole en janvier et février. En outre, ce groupe a produit plus de 3,23 milliards kWh d'électricité et près de 305.000 tonnes d'engrais, dépassant ses plans respectives de 13,8 et 1,2%.

Grâce à ces bons résultats, les chiffres d’affaires du PVN se sont élevés à 116.000 milliards de dôngs en janvier et février, en hausse de 5,1% par rapport au plan prévu. Ce groupe a versé 14.300 milliards de dôngs au budget de l'État, en hausse de 9,3%.

Selon le directeur général du PVN, Lê Manh Hùng, son entreprise a fait face à un grand défi dans le contexte de fluctuation des prix mondiaux du pétrole et de récession de l’économie nationale et internationale, à cause de l’épidémie de nouveau coronavirus COVID-19.

Face à cette situation difficile, depuis début février, le PVN a ordonné à ses membres de prévoir de manière proactive et contrôler les impacts de l'épidémie du COVID19 sur les activités de production, en créant des scénarios spéciaux pour faire face à évolution du virus.

Les membres du groupe ont accru le partage des informations sur le marché du pétrole et du gaz, sur les résultats de la recherche, tout en utilisant efficacement leurs ressources.

Le directeur général du PVN, Lê Manh Hùng (debout), lors d'une réunion le 6 mars à Hanoï.

Avec des solutions opportunes, le PVN a maintenu sa production du pétrole et du gaz et a rempli ses autres objectifs fixés pour les deux premiers mois de l'année.

Dans les prochains mois, le PVN continuera à mettre en œuvre des mesures pour réduire les dépenses, optimiser les ressources humaines en fonction de l'évolution du marché et assurer le respect des objectifs fixés.

Il s'efforcera également de renforcer la gestion des entreprises et d'appliquer les technologies de l'information dans la production et l'administration, a ajouté Lê Manh Hùng.

Il a également souligné l'importance de promouvoir le progrès des projets, de faciliter les procédures administratives, de rechercher de nouvelles opportunités d'investissement et de profiter des avantages des accords de libre-échange.

Le PVN est considéré comme un pilier économique national.

En 2019, le chiffre d’affaires du groupe a atteint 736.000 milliards de dôngs, dépassant de 20% son plan annuel et soit une hausse annuelle de 17%. Le PVN a reversé au budget d'État 108.000 milliards de dôngs, dépassant de 23,5% son plan...

Le PVN joue un rôle important dans l’assurance de la sécurité énergétique nationale. Ces dernières années, ce groupe a toujours été considéré comme un pilier économique national en concevant des produits indispensables tels que carburant, engrais azotés et électricité, contribuant ainsi grandement au budget public. De plus, il a un rôle primordial en termes de régularisation de la macroéconomie.

Depuis 2015, le  PVN représente environ 11% des rentrées budgétaires nationales. Le pétrole brut représente 6% des recettes nationales. En outre, le PVN contribue à une croissance annuelle du PIB de 10% à 13%.

Outre le développement économique, le PVN contribue aussi grandement à la protection de la souveraineté nationale en Mer Orientale, met l’accent sur le bien-être social et promeut son rôle comme pilier et "locomotive" économique du pays.

Texte et photos : Nguyên Tùng - PVN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Hôi An parmi les trois meilleures villes du monde en 2020 La ville de Hôi An, province centrale de Quang Nam, a été nommée dans la liste des 10 meilleures villes 2020 par le magazine américain de tourisme Travel and Leisure.