26/06/2019 18:26
Le Conseil européen a décidé d’autoriser la Commission européenne à signer l’Accord de libre-échange et celui de protection des investissements entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA).
>>La signature de l'accord de libre-échange attendue le 30 juin
>>Les accords approfondissent les liens commerciaux Vietnam - UE
>>Vietnam et UE s'efforcent de parvenir au plus tôt à la signature de l'EVFTA

L’ambassadeur du Vietnam en Belgique et chef de la Mission du Vietnam auprès de l’UE, Vu Anh Quang. Photo: Kim Chung/VNA/CVN

Dans une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), l’ambassadeur du Vietnam en Belgique et chef de la Mission du Vietnam auprès de l’Union européenne (UE), Vu Anh Quang, a précisé que la décision du Conseil euorpéen avait été prise dans une réunion ministérielle tenue mardi matin 25 juin à Luxembourg.

Selon lui, il s’agit de la dernière décision de l’UE concernant la signature d’accords de libre-échange et de protection des investissements avec un pays tiers avant la fin du mandat 2014-2019. Ces deux accords seront signés le 30 juin prochain à Hanoï.

Vu Anh Quang a affirmé l’importance de l’accord de libre-échange et de l’accord de protection des investisements entre l’UE et le Vietnam.

Il s’agit des premiers accords de "nouvelle génération" dans le commerce et l’investissement signés entre l’UE et un pays à revenu intermédiaire, a-t-il indiqué, ajoutant qu’une fois signés et ratifiés, ils devraient apporter de grands intérêts aux deux parties.

L’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE, qui prévoit la levée de 99% des taxes douanières jusqu'à dix ans en fonction de la catégorie des produits, favorisera l’accès des produits vietnamiens à un marché de 512 millions de personnes, avec un revenu annuel par habitant de près de 36.600 dollars. Les échanges commerciaux entre le Vietnam et l’UE ont atteint 55 milliards de dollars en 2018.

Avec ces deux accords, les entreprises européennes augmenteraient leurs investissements au Vietnam, notamment dans leurs secteurs d’excellence tels que les énergies propres, les technologies avancées, l’automatisation, la finance, la logistique, les transports… Cela favoriserait les efforts du Vietnam dans la restructuration économique et le renouvellement de son modèle de croissance.

Après la signature des deux accords, les formalités nécessaires à leur ratification seront effectuées. Les formalités de l’UE seront plus compliquées. Selon les réglementations de l’UE, l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE entrera en vigueur après avoir été approuvé par l’Assemblée nationale vietnamienne et le Parlement européen. L’accord de protection des investissements nécessite la ratification de l’Assemblée nationale vietnamienne, du Parlement européen, mais aussi des parlements des 28 pays membres de l’UE.

L’ambassadeur Vu Anh Quang a indiqué que l’accord de libre-échange pourrait entrer en vigueur en 2020, espérant que l’accord de protection des investissements serait valable rapidement, dans l’intérêt commun.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.