24/05/2021 19:04
Jack Ma va démissionner de la présidence de l'école de commerce qu'il a créée, rapporte lundi 24 mai le Financial Times.
>>Alibaba minimise son amende géante, l'action flambe
>>Jack Ma, jeune retraité d'Alibaba, continue à empocher les milliards

Jack Ma, le cofondateur d'Alibaba, lors de la conférence annuelle du magazine économique "Forbes", le 15 octobre 2019 à Singapour.
Photo : AFP/VNA/CVN

Jack Ma se fait très discret depuis que son groupe Alibaba, géant du commerce en ligne, a été visé par une enquête pour des soupçons de pratiques monopolistiques, dans un contexte de reprise en mains de la part de Pékin.

Le Financial Times, citant plusieurs sources, affirme que l'université Hupan, visant à former l'élite des hommes d'affaires chinois, a changé de nom et restructuré son cursus scolaire.

L'ancien professeur d'anglais ne devrait pas avoir de responsabilités dans la nouvelle organisation de l'école, fondée en 2015 dans sa ville de Hangzhou (Est), siège d' Alibaba, d'après le quotidien économique. 

Le géant de l'internet est dans le viseur des autorités depuis les critiques émises par Jack Ma, en octobre dernier, à l'encontre des autorités de régulation.

Entreprise incontournable du numérique en Chine et longtemps montrée en exemple pour sa réussite, Alibaba s'est vu infliger le mois dernier une amende de 2,3 milliards d'euros pour abus de position dominante - un montant qui représente 4% de son chiffre d'affaires de 2019.

Vingt ans après avoir fondé le groupe emblématique du commerce en ligne en Chine, Jack Ma avait pris sa retraite d'Alibaba en 2019, le jour de ses 55 ans, disant vouloir se consacrer à des activités philantropiques, particulièrement dans l'éducation.

L'université Hupan et Alibaba n'ont pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.