20/09/2019 18:18
À l’occasion du IXe Congrès national du Front de la Patrie du Vietnam, tenu du 18 au 20 septembre à Hanoï, Le Courrier du Vietnam a interviewé certains délégués sur ce grand événement.
>>Ouverture du IXe Congrès national du Front de la Patrie
>>Le Congrès national du Front de la Patrie du Vietnam

Vo Thi Minh Sinh, présidente du Front de la Patrie de la province de Nghê An

La déléguée Vo Thi Minh Sinh. 
À l’issue du IXe Congrès national, j’espère un renouvellement des activités du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) et de ses antennes locales. D’après moi, le FPV constitue une passerelle entre le Parti, l’État et le peuple. Les dialogues entre les autorités et la population locale ont permis de relever plusieurs questions. Les habitants ont félicité les activités visant à renforcer les interactions et créer des liens étroits entre la population et le pouvoir. Elles contribuent grandement à la stabilisation de politique et au développement socio-économique.

En ce qui concerne Nghê An, il s’agit d’une province centrale en difficulté. De nombreuses personnes sont sans logement et nécessitent davantage de soutiens publics et privés pour la construction de maisons de cœur en faveur des personnes défavorisées. Je souhaite que Nghê An puisse atteindre davantage de réalisations en termes de lutte contre la pauvreté.

Thich Minh Thinh, bonze gérante de la pagode Diên Phuc, district de Dông Anh, en banlieue de Hanoï 


Le bronze Thich Minh Thinh.
Les religions du pays suivent le même chemin que celui du Parti, de l’État et du Front de la Patrie du Vietnam. Les programmes et mouvements lancés par le Front de la Patrie sont applaudis par le peuple et ses bouddhistes. Pour que les adeptes puissent saisir et comprendre clairement les politiques religieuses, l’organisation de débats, discussions ou tables rondes thématiques est indispensable.



Dô Thi Bich, présidente du Front de la Patrie du district de Thach Thât, à Hanoï

La déléguée Dô Thi Bich.
Le IXe Congrès national du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) attire l’attention du peuple vietnamien. J’espère qu’au terme de ce congrès, les programmes du Front de la Patrie aux échelles centrale et locale attireront davantage la participation des habitants. Ces dernières années, de nombreux mouvements ont été lancés par le FVP. Parmi eux, le mouvement sur l’instauration de la nouvelle ruralité en cours à Thach Thât, contribue au changement de sa physionomie.

Thang Tran, Viêt kiêu aux États-Unis
Président de l’Institut pour la culture et l'éducation vietnamiennes

 
Le délégué Thang Tran, un Vietnamien des États-Unis.
Après la normalisation des relations diplomatiques entre le Vietnam et les États-Unis, en 2002, l’Institut pour la culture et l'éducation vietnamiennes (The Institute for Vietnamese Culture & Education - IVCE) a lancé un programme d’études aux États-Unis. Chaque année, environ 2.000 étudiants vietnamiens y font leurs études. Nous avons établi des liens entre les établissements universitaires des deux pays. Le slogan du Front de la Patrie du Vietnam est la grande union nationale. Un bel essor des relations bilatérales créera une source d’inspiration à la communauté des Vietnamiens aux États-Unis en termes de responsabilité de contribution au pays natal. Actuellement, la solidarité nationale est nécessaire au service du développement du pays.
 
Texte et photos : Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

À la découverte du monastère zen Truc Lâm Tây Thiên  Le monastère zen Truc Lâm Tây Thiên, l’un des trois plus grands au Vietnam, se trouve dans la commune de Dai Dinh, district de Tam Dao, province de Vinh Phuc, à 60 km au nord-ouest de la capitale Hanoï.