06/01/2020 09:15
Six jeunes Allemands sont morts, fauchés par un automobiliste en état d'ivresse, et onze autres personnes ont été blessées dont deux très grièvement, à leur sortie d'une discothèque d'une localité de montagne du Nord de l'Italie, proche de la frontière autrichienne.
>>L'alcool encore responsable de 41.000 décès par an en France
>>Italie: seize ouvriers agricoles étrangers meurent dans deux collisions

Des secouristes interviennent sur le lieu d'un accident de la route à Lutago, sur une photo fournie par les pompiers italiens le 5 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'accident s'est produit vers 01h15 (00h15 GMT) à la sortie du village de Lutago, dans le Haut Adige, connu des amateurs de ski et pour la beauté de ses paysages en été.

Après avoir passé la soirée en discothèque, le groupe de skieurs âgés de 20 à 25 ans venait de descendre d'une navette qui les avait ramenés à leur hôtel, quand une voiture est arrivée à grande vitesse. Certains ont été projetés à plusieurs dizaines de mètres.

Onze personnes, dont neuf Allemands, ont été blessées, a dit un responsable des pompiers de Lutago. Deux d'entre elles, très grièvement touchées, ont été transportées à l'hôpital d'Innsbruck (Autriche) à une cinquantaine de kilomètres de là.

Les carabiniers de Bolzano, chef-lieu du Haut Adige, ont identifié l'automobiliste, un jeune de 27 ans habitant dans la zone, soulignant dans un communiqué qu'il est inculpé pour "homicides".

Le parquet de Bolzano a précisé dans la soirée que l'automobiliste avait un taux d'alcoolémie de 1,97 g par litre de sang, quatre fois plus que le maximum autorisé qui est de 0,5g/l. Il encourt une peine de 18 ans de réclusion, selon la même source qui ajoute que deux des blessés sont encore entre la vie et la mort.

Sur le lieu d'un accident de la route à Lutago.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a exprimé dans un communiqué sa "proximité" avec les familles des jeunes touristes allemands.

Au total, 160 secouristes ont été mobilisés, selon un communiqué des pompiers de Lutago.

Au départ, Helmut Abfalterer, l'un des premiers pompiers arrivés sur les lieux, pensait intervenir "sur un accident de la route avec des victimes restées encastrées" mais il a dit au journal Il Corriere della Sera, avoir "trouvé un vrai champ de bataille".

"Une scène terrible" 

"Une scène terrible, des gens par terre, les cris et la douleur, une tragédie, on n'a pas de mots", a raconté la réceptionniste d'un hôtel local au Corriere, rappelant qu'à plusieurs reprises les habitants avaient demandé "l'installation d'un radar sur cette route car les automobilistes accélèrent dès qu'ils sortent de Lutago, et ici, à un kilomètre du centre, ils roulent déjà à 100 km/h".

"J'avais à peine fait descendre les jeunes que j'ai vu la voiture qui arrivait à une vitesse folle. J'ai fait des appels de phare pour dire au chauffeur de ralentir mais sans succès. Quelques secondes plus tard, j'ai vu dans mon rétroviseur voler ces pauvres jeunes dans les airs", a déclaré au Corriere le chauffeur du véhicule qui transportait les jeunes Allemands.

À Berlin, le ministère des Affaires étrangères a souligné que le consulat allemand à Milan (Nord-Ouest de l'Italie) était "en contact étroit avec les autorités italiennes qui procèdent à l'identification des victimes".

"Je pleure avec tous ceux qui ont perdu leurs enfants, leurs frères et sœurs, leurs amis dans la nuit. Je souhaite aux blessés de retrouver leurs forces et un prompt rétablissement", a écrit sur Twitter la chancelière allemande Angela Merkel.

Lutago est située à 970 mètres d'altitude dans la vallée d'Aurina. La localité compte 800 habitants mais elle est très fréquentée en hiver pour les domaines skiables voisins et en été par les adeptes du trekking et de l'alpinisme.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances