30/05/2018 09:12
L'Italie n'a toujours pas de gouvernement: Carlo Cottarelli, chargé par le président Sergio Mattarella de donner un nouvel exécutif au pays a rencontré mardi 29 mai le chef de l'État, mais sans qu'il n'en sorte de liste des ministres, contrairement à ce qui était attendu.
>>Le président italien surprend le monde mais pas son pays
>>Carlo Cottarelli, un ancien du FMI, pressenti à la tête du gouvernement
>>Italie: Giuseppe Conte renonce à être Premier ministre

Le président italien Sergio Mattarella s'est entretenu le 29 mai avec l'économiste Carlo Cottarelli (droite) qu'il a chargé la veille de former le gouvernement. Photo: AFP/VNA/CVN

M. Cottarelli "a informé le chef de l'État de la situation et tous deux se reverront demain matin (30 mai)", a simplement déclaré à la presse le porte-parole de la présidence, Giovanni Grasso. Le nouveau gouvernement n'a aucune chance d'obtenir la confiance d'un Parlement dominé par les populistes eurosceptiques. Il devrait se contenter d'expédier les affaires courantes avant de nouvelles élections.

Sortis vainqueurs des législatives du 4 mars, la Ligue (extrême droite) et le Mouvement 5 Étoiles (M5S, populiste), qui avaient négocié un programme de gouvernement tournant résolument le dos à l'austérité, sont vent debout contre l'exécutif à venir, dont le chef incarne la rigueur budgétaire qu'ils combattent.

Mais le nom de Carlo Cottarelli n'a pas non plus suffi à calmer le vent de défiance qui souffle sur l'économie italienne. Le "spread", l'écart entre les taux d'emprunt italien et allemand à dix ans, a fini la journée à 303 points (+ 68), tandis que la Bourse de Milan a clôturé en baisse de 2,65%.

Dans cette situation tendue, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a affirmé que les marchés financiers ne sauraient dicter le vote des Italiens, désavouant des propos attribués au commissaire au Budget Günther Oettinger qui ont provoqué une polémique en Italie.

M. Juncker "tient à faire part de sa conviction que le sort de l'Italie ne saurait dépendre des injonctions que pourraient lui adresser les marchés financiers", a déclaré la Commission dans un communiqué publié quelques heures après une mise en garde du commissaire Oettinger sur un "signal des marchés" aux électeurs italiens.

Ancien haut responsable du Fonds monétaire international (FMI), Carlo Cottarelli a été désigné lundi 28 mai, au lendemain du veto spectaculaire de M. Mattarella à un exécutif alliant la Ligue et le M5S sans garantie du maintien de l'Italie dans l'euro.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Succès de la campagne de promotion de l’image de Hanoï sur CNN La chaîne de télévision américaine CNN International diffuse des émissions sur Hanoï du 20 septembre au 25 novembre, dans le cadre de son programme de coopération avec la capitale, et ce à une période où a lieu le vote des prix "World Travel Awards 2018" organisés par l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT).