17/05/2021 14:32
Milan a manqué dimanche 16 mai l'occasion de valider son billet pour la Ligue des champions, avec un décevant 0-0 contre Cagliari, et jouera tout lors de la dernière journée de Serie A, le week-end prochain, sur le terrain de l'Atalanta Bergame.
>>Italie : Milan cartonne, Bergame assure, la Juve entretient l'espoir
>>Italie : l'AC Milan assomme une Juventus au bord du vide (3-0)
>>Italie : Naples plus que jamais dans le match pour la C1

Le gardien de Cagliari, Alessio Cragno, dévie le tir du défenseur danois de l'AC Milan, Simon Kjaer (gauche), lors du match de Serie A à Milan, le 16 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

Contre des Bergamasques (2e) déjà en C1 grâce à leur victoire sur le Genoa (4-3) samedi, les Rossoneri (3e) devront gagner pour être certains d'accéder à la Ligue des champions, une compétition qu'ils n'ont plus disputée depuis la saison 2013-14. Tout autre résultat risquerait de les voir être dépassés sur la ligne par Naples (4e, même nombre de points) et la Juventus Turin (5e à un point), dans la lutte pour les deux derniers billets disponibles (avec l'Atalanta et l'Inter, championne).

Lors de la dernière journée, Naples, qui sera aussi assuré de jouer la C1 en cas de victoire, accueillera l'Hellas Vérone (10e). La Juventus, pour le moment promise à la Ligue Europa avec sa cinquième place, se déplacera à Bologne (11e) en espérant un faux-pas du Napoli ou de Milan. Face au mal classé Cagliari, 16e, assuré du maintien, les Rossoneri n'ont pas su mettre du rythme pour faire la différence.

En manque de rythme

"Le rythme n'a pas été à la hauteur, il y avait un peu de tension, un peu de pression contre un adversaire qui nous a laissé peu d'espaces", a regretté l'entraîneur Stefano Pioli. Malgré une nette domination, ils ne se sont pas procurés énormément d'occasions, butant sur une défense regroupée et accrocheuse.

Une démonstration à mille lieues de celle de mercredi contre le Torino (7-0), où les Milanais étaient déjà privés de leur attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic, qui a annoncé samedi qu'il ne disputerait pas l'Euro à cause de son entorse au genou gauche. À la mi-journée, Naples avait gagné sur le terrain de la Fiorentina (2-0), pour préserver sa place dans le Top 4 au lendemain de la victoire de la Juventus sur l'Inter (3-2).

Comme à Turin, la VAR a joué un rôle décisif en signalant un tirage de maillot dans la surface de la Viola, pour offrir au Napoli un penalty qui a débloqué la partie en début de seconde période. Lorenzo Insigne n'a pas raté l'occasion, même s'il a dû s'y prendre à deux fois pour marquer, en reprenant le ballon après que le gardien florentin eut repoussé son penalty (56e).

Gattuso respirait enfin mieux, d'autant que Piotr Zielinski marquait peu après le second but, avec la complicité du défenseur de la Viola Lorenzo Venuti qui déviait le tir (67e). Dans le bas du classement, Benevento, 18e et premier relégable, a perdu deux précieux points dans le temps additionnel contre Crotone (1-1). L'équipe de "Pippo" Inzaghi reste en vie, à trois points du Torino (17e) qu'elle rencontrera lors de la dernière journée. Mais le Grenats ont l'occasion de se mettre à l'abri avant ce "match de la peur", s'ils prennent au moins un point lors de leur match en retard prévu mardi contre la Lazio Rome, l'équipe entraînée par... Simone Inzaghi, le frère de "Pippo".

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.