16/07/2020 10:45
Neuf buts encaissés en trois matches : d'une fragilité inhabituelle depuis huit jours, la Juventus a encore été durement secouée mercredi 15 juillet sur la pelouse de Sassuolo, où elle n'a pu prendre qu'un seul point (3-3), qui l'approche néanmoins d'un nouveau titre.
>>Italie : l'Atalanta régale dans le derby, un mois avant Paris
>>Italie : Naples et Milan à petit pas

L'attaquant de la Juventus, Cristiano Ronaldo, lors du match contre Sassuolo le 15 juillet à Reggio d'Emilie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pour leur défense, les Turinois peuvent avancer qu'ils ont affronté à la file les trois équipes qui ont sans doute repris la compétition avec le meilleur rythme. Mais tout de même. Une semaine après un effondrement soudain face à l'AC Milan (d'un avantage de 2-0 à une défaite 4-2), trois jours après s'en être sortie de justesse contre une Atalanta Bergame dominatrice (2-2), la Juventus a de nouveau beaucoup souffert et étalé de nombreuses faiblesses mercredi 25 juillet face à Sassuolo.

L'équipe de Roberto De Zerbi est une sorte d'Atalanta en modèle réduit, talentueuse, ambitieuse et joueuse. Et malgré deux buts de retard, elle a toujours cru en ses chances.

Les bianconeri avaient en effet bien débuté et marqué deux buts rapides, par Danilo (6e) et Higuain (12e). Mais leur défense, qui a enregistré le retour du capitaine Chiellini, est fragile.

Sassuolo en a profité, d'abord avec un but heureux de Djuricic (29e), puis avec une longue période de domination récompensée par deux buts logiques, inscrits par Berardi d'un coup franc superbe (51e), puis Caputo (54e).

La Juventus a tout de même pris un point, grâce à l'égalisation de la tête, au premier poteau sur corner, d'Alex Sandro (63e), mais pour le troisième match consécutif, elle a semblé ne pas maîtriser grand-chose. À trois semaines du retour de la Ligue des champions, Lyon a sans doute pris des notes.

Au classement, le point pris mercredi 15 juillet est tout de même un petit pas de plus vers un neuvième titre consécutif pour les Piémontais.

La Roma confirme 

Le Français de l'AS Rome, Jordan Veretout, marque sur penalty contre Hellas Vérone, le 15 juillet à Rome.
Photo : AFP/VNA/CVN

Mais rien n'est fait encore et l'Inter Milan (4e) peut revenir à six points en cas de succès jeudi 16 juillet sur le terrain de la SPAL.

La deuxième place, à sept longueurs de la Juve, est actuellement occupée par l'Atalanta, encore impressionnante mardi 14 juillet face à Brescia (6-2).

La Lazio Rome a de son côté glissé à la 3e place à huit points de la Juventus. Après trois défaites d'affilée, l'équipe de Simone Inzaghi n'a pris qu'un seul point sur la pelouse de l'Udinese (0-0).

Derrière encore, l'AS Rome a conservé sa 5e position et confirmé un léger retour de forme avec une victoire 2-1 face au dangereux Hellas Vérone (9e) grâce à Veretout et Dzeko.

Très loin du Top 4, la Roma a désormais un petit matelas de quatre points d'avance sur Naples (6e) et l'AC Milan (7e) et peut espérer aller directement en Ligue Europa.

Les Milanais ont confirmé qu'ils avaient vraiment repris la compétition du bon pied en battant Parme 3-1 grâce à des buts de Kessié, Romagnoli et Calhanoglu.

Depuis la reprise, l'équipe de Stefano Pioli est restée invaincue avec cinq victoires et deux matches nuls. Avec 53 points, Ibrahimovic et les siens reviennent à la hauteur de Naples, tenue en échec à Bologne (1-1), où le jeune Barrow a répondu à Manolas. Naples reste 6e et a de toutes façons sa place garantie en C3 grâce à son succès en Coupe d'Italie.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Thanh Hoa : quatre villages anciens à visiter Dans la culture vietnamienne, le village incarne les traditions familiales essentielles. Lorsque vous voyagez dans la ville de Thanh Hoa (Centre), ne manquez pas l’occasion de visiter ces anciens villages tout en découvrant l’atmosphère paisible de la vie à la campagne du Vietnam.