15/12/2019 16:35
Naples s'est incliné samedi 14 décembre à domicile face à Parme (2-1) lors de la 16e journée du Championnat d'Italie pour la première de Gennaro Gattuso sur le banc napolitain, après le licenciement de Carlo Ancelotti en milieu de semaine.
Naples (maillot noir) battu face à Parme, le 14 décembre à domicile.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'ancien lillois Gervinho (90+3) a crucifié les Napolitains en toute fin de match, après qu'Arkadiusz Milik (64e) avait répondu au but précoce de Kusulevski (4e) pour les Parmesans.

Avec cette défaite, Gattuso et Naples entament de la pire des manières leur union, les Napolitains tombant 8e (21 pts) au classement, derrière leur adversaire du jour (7e, 24pts).

"Nous ne sommes pas dans une bonne période psychologiquement", a regretté l'ancien joueur de l'AC Milan après la rencontre. "L'équipe paie le fait qu'elle n'a pas gagné (en championnat) depuis près de deux mois".

Parme avait parfaitement entamé la rencontre, ouvrant le score rapidement: Kusulevski a bénéficié de la grossière erreur de Koulibaly, qui s'est blessé sur l'action, pour tromper Alex Meret d'un plat du pied au ras du poteau.

En manque de confiance criant, Naples a cru pouvoir s'en remettre à Dries Mertens, son attaquant de poche belge, qui est rentré en jeu en seconde période. D'un centre milimétré, il a déposé le ballon sur la tête de Milik (6 buts cette saison), qui a trouvé le petit filet de Luigi Sepe.

Mais c'était sans compter Gervinho, intenable sur le pelouse du San Paolo, qui a trompé Sepe dans le temps additionnel.

Naples n'a plus gagné à domicile en championnat depuis une victoire mi-octobre face à l'Hellas Vérone (2-0) et se retrouve à 17 points du leader, l'Inter Milan (38 pts) avant son déplacement dimanche 15 décembre (19h45 GMT) à la Fiorentina, privée du Français Franck Ribéry, opéré d'une cheville et absent 10 semaines.

Le nouvel entraîneur de Naples, Gennaro Gattuso (droite).
Photo : SSC Napoli/CVN

Le Napoli s'était imposé 4-0 face à Genk (Belgique) en C1 mardi soir 10 décembre, mais son entraîneur Carlo Ancelotti avait tout de même était limogé après une première partie de saison compliquée.

La rencontre, dont le coup d'envoi était prévu à 18h00, a débuté une demi d'heure plus tard en raison d'une tempête qui a endommagé le toit du Stade San Paolo.

En bas de tableau, la Sampdoria a arraché une courte mais précieuse victoire sur la pelouse de son rival génois, le Genoa (1-0).

Manolo Gabbiadini a délivré les siens dans les dernières minutes (85e) permettant à la "Samp" de quitter la zone de relégation (15e).

Rien ne va plus en revanche pour le Genoa de Thiago Motta, 19e avec 11 points et qui n'a plus gagné en Serie A depuis fin octobre.

Plus tôt dans la journée, le Brescia de Balotelli (17e) s'était imposé 3-0 face à Lecce (15e) en ouverture de cette 16e journée.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.