20/02/2018 21:22
La compagnie israélienne Delek et la compagnie texane Noble Energy ont signé lundi 19 février un accord d'un montant de 15 milliards de dollars américains, destiné à exporter du gaz naturel depuis Israël vers l'Égypte, ont annoncé des responsables et des représentants des deux entreprises.

>>Des bus électriques chinois vendus à la ville égyptienne d'Alexandrie
 

 
Les fournitures de gaz en provenance de Leviathan doivent débuter en 2019.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le gaz naturel sera extrait des gisements maritimes de Tamar et de Léviathan, a déclaré Delek dans un communiqué adressé à la Bourse de Tel Aviv.
 

Selon l'accord qui a été signé, Delek et Noble Energy, qui exploitent ces gisements, fourniront à l'entreprise égyptienne Dolphinus Holdings Ltd quelque 64 milliards de mètres cubes de gaz naturel en provenance de ces deux gisements, et ce sur une période de dix ans.
 

La compagnie Delek a déclaré qu'elle était en train d'examiner plusieurs solutions pour transférer le gaz vers l'Egypte. Elle envisage également des négociations avec la compagnie East Mediterranean Gas (EMG), un conglomérat israélo-égyptien.
 

Le ministre israélien de l'Énergie, Yuval Steinitz, a salué les implications économiques et stratégiques de cet accord.
 

"Cet important accord d'exportation fait d'Israël un acteur clé sur le marché régional, et devrait permettre de renforcer les relations entre les pays concernés", a-t-il déclaré dans un communiqué.
 

En 2016, Delek et Noble avaient déjà signé plusieurs accords pour fournir du gaz naturel venu du gisement de Tamar à une usine chimique jordanienne située au bord de la mer Morte.
 

Les exportations ont débuté en 2017. En vertu d'un contrat additionnel, signé en 2016 également, Israël fournira aussi à la compagnie d'électricité jordanienne NEPCO du gaz en provenance de Léviathan à partir de 2019.
 

Léviathan est une immense poche de gaz de 622 milliards de mètres cubes, découverte en 2010 au large des côtes méditerranéennes d'Israël. Le gisement est toujours en cours de développement, et la production devrait débuter en 2019.
 

Tamar, un gisement plus petit situé à proximité, a commencé à être exploité en mars 2013.
 

En décembre 2015, après plusieurs années de querelles politiques internes, le gouvernement israélien a finalement signé un accord très attendu permettant au groupe Delek et Noble de développer les gisements de Léviathan et de Tamar, tout en les obligeant à vendre deux autres gisements mineurs.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Développement du tourisme communautaire au Vietnam Au cours de ces dernières années, le tourisme communautaire s’est bien développé dans plusieurs localités, dont les provinces de Hoà Binh, Lào Cai (Nord), et Quang Nam (Centre).