05/10/2018 14:49
>>Gaza: les opérations de l'agence pour les réfugiés paralysées par la grève
>>Grève des Palestiniens contre la loi israélienne sur "l'État-nation juif"

L'armée israélienne a annoncé jeudi 4 octobre avoir augmenté le nombre de ses effectifs le long des clôtures avec la bande de Gaza en raison de la hausse des tensions dans la région. "Un renforcement de grande ampleur des forces de défense israéliennes dans le commandement Sud" a débuté, a-t-elle annoncé dans un communiqué, invoquant la nécessité de "déjouer les activités terroristes et d'empêcher les infiltrations en Israël depuis la bande de Gaza". Cette décision a été prise suite à une évaluation de la situation dans la matinée par le chef de l'état-major, Gadi Eisenkot, et des responsables de l'armée et de la sécurité. Ce déploiement durera quelques jours, a précisé le communiqué. L'armée s'est dite "prête à faire face à un grand nombre de scénarios" et tient le Hamas "responsable de tout ce qui se passe dans et depuis la bande de Gaza". Parallèlement, Yahya Sinouar, leader du mouvement islamique Hamas à Gaza, a appelé à un cessez-le-feu avec Israël dans une interview parue jeudi 4 octobre dans le journal israélien Yedioth Aharonot. "Je ne suis pas en train de dire que je ne vais plus me battre. Je dis que je ne veux plus de guerres. Ce que je veux, c'est la fin du siège", a expliqué cet homme de 55 ans en faisant référence au siège imposé par Israël et qui paralyse la bande de Gaza depuis 2007.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang