24/05/2021 19:08
Le ministre israélien de la Santé, Yuli Edelstein, a annoncé dimanche 23 mai que presque toutes les restrictions destinées à lutter contre le COVID-19 dans le pays seraient levées à partir du 1er juin.
>>COVID-19 : Israël signale 873 nouveaux cas 
>>Israël restera fermé aux étrangers au moins jusqu'en septembre

Préparation d’une seringue pour la vaccination contre le COVID-19 par un ambulancier israélien, le 22 février.
Photo : AFP/VNA/CVN 

Le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a expliqué dans un communiqué que cette décision avait été prise "en raison du taux de morbidité faible et stable enregistré depuis un certain temps déjà en Israël". 

Une fois les mesures levées, les commerces israéliens n'auront plus besoin de "badge violet", un système qui nécessite entre autres une mesure de la température à l'entrée, le maintien des distances entre les clients, la mise en place de cloisons entre les acheteurs et les vendeurs.

Le "laisser-passer vert", qui permet aux personnes guéries ou vaccinées d'entrer dans les lieux fermés comme les restaurants et les cinémas, sera également supprimé.

L'obligation de porter un masque en intérieur restera cependant en place. Les restrictions à l'entrée et à la sortie du territoire ne seront pas non plus levées, et pourraient même être renforcées si nécessaire, a noté le ministre. À ce jour, environ 5,44 millions de personnes ont été vaccinées en Israël, soit environ 58,3% de la population. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le passage au numérique vital pour le développement du tourisme La technologie a aidé les personnes qui aiment voyager à satisfaire leur désir d’explorer le monde en restant à la maison pour éviter la propagation du COVID-19.