10/06/2014 23:19
Israël élit le 10 juin parmi cinq prétendants son 10e président, tournant la page Shimon Peres, assuré de rester dans l'histoire pour son rôle au service de la paix.


Le président Shimon Peres (gauche), le Premier ministre Benjamin Netanyahu (droite)et Reuven Rivlin, actuel favori à la présidentielle. Photo : AFP/VNA/CVN


Les 120 députés de la Knesset, le parlement israélien, ont commencé à voter à bulletin secret le 10 juin peu après 11h 00 (08h 00 GMT). Les résultats sont attendus dans l'après-midi.

Pour être élu dès le premier tour, un candidat doit obtenir une majorité absolue d'au moins 61 députés. Si aucun des postulants ne parvient à mobiliser une telle majorité, un deuxième tour est organisé pour départager les deux premiers.

Il ne reste plus en lice que cinq des six candidats qui s'étaient déclarés le 27 mai, le travailliste Binyamin Ben Eliezer, soupçonné d'avoir touché des pots de vin ayant dû se retirer de la course.

Le favori est Réouven Rivlin, ex-président de la Knesset et membre du Likoud (droite nationaliste), à la fois partisan du "Grand Israël" et ardent défenseur de l'État de droit.

M. Rivlin a officiellement le soutien du Likoud, le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a fini par soutenir sa candidature du bout des lèvres, l'inimitié avant tout personnelle entre les deux hommes étant de notoriété publique.

M. Netanyahu avait d'ailleurs tenté de convaincre le prix Nobel de la paix et survivant de l'Holocauste Elie Wiesel de se porter candidat pour contrer M. Rivlin.

Autre chouchou des sondages, mais pas forcément des députés, le prix Nobel de Chimie 2011 Dan Shechtman, un "outsider" qui espère se hisser jusqu'au second tour, ce que les médias israéliens jugent toutefois peu probable.

Se présentent également le député centriste Meïr Sheetrit, transfuge du Likoud élu sur la liste centriste de la ministre Tzipi Livni, l'ex-présidente de la Knesset, Dalia Itzik, qui a l'avantage de connaître les coulisses du Parlement, et enfin, l'ex-juge à la Cour suprême Dalia Dorner dont les chances de parvenir au second tour sont "quasi nulles" selon les médias.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.