26/05/2020 22:27
Le ministre de la Santé, Mam Bun Heng, a annoncé lundi soir 25 mai que tous les passagers arrivant aux aéroports seraient mis en quarantaine pendant 14 jours.
>>Le Cambodge annonce la fin des cas de COVID-19 dans ses hôpitaux
>>Moody’s : la croissance économique du Cambodge pourrait diminuer de 0,3% en 2020

Des passagers à l'aéroport de Phnom Penh le 21 janvier.
Photo: AFP/VNA/CVN

Mam Bun Heng a précisé que le Cambodge n'avait pas assoupli les mesures visant à contenir le virus, en particulier avec deux autres cas importés enregistrés dans le Royaume, portant le nombre total des cas d'infection à 124.

En entrant au Cambodge via l'aéroport de Phnom Penh, les passagers seront emmenés dans des centres de santé près de la base de la force aérienne royale et dans l'arrondissement de Meanchey pour attendre les résultats des tests.

Le 20 mai, le Cambodge a levé l’interdiction d'entrée sur son territoire pour les étrangers en provenance de six pays - Iran, Italie, Allemagne, Espagne, France et États-Unis. Cependant, tous les voyageurs doivent fournir un certificat de santé délivré par les autorités médicales compétentes de leur pays dans les 72h, certifiant qu'ils ne sont pas positifs au COVID-19, et présenter une preuve de leur police d'assurance indiquant une couverture médicale minimale de 50.000 USD pour leur séjour dans le Royaume.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.